Crédit immobilier : la baisse des taux continue de s'imposer

25/07/2014 à 11:30 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : la baisse des taux continue de s'imposer
Crédit immobilier : la baisse des taux continue de s'imposer

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

S'il est un point qui a marqué le monde de l'immobilier au cours de ces deux dernières années c'est incontestablement la baisse ininterrompue des taux de prêt immobilier. Un mouvement de repli qui ne semble toujours pas décidé à tirer sa révérence comme le constate Olivier Marin sur BFM Business. Dans l'émission Intégrale Placements, le rédacteur en chef du Club Immo Explorimmo Le Figaro dresse le panorama d'un marché dont les principaux mots d'ordre semblent être baisse des taux, rachat de crédit et recul des prix.

La baisse des taux de crédit n'a pas pris de vacances

En début d'année, nombreux étaient les professionnels a anticiper une hausse des taux de crédit sinon au premier trimestre, tout au moins avant l'été. Force est de constater que la réalité a été tout autre, la correction des taux ne s'accordant que de rares pauses avant de reprendre de plus belle et ce, mois après mois. Dans les faits, un prêt immobilier sur 15 ans se négocie aujourd'hui au taux moyen de 2,70% et un candidat à l'emprunt peut tout à fait espérer un taux inférieur à 3% sur 20 ans pour peu qu'il présente un bon dossier. De quoi donner des envies de renégociation de crédit à bon nombre d'emprunteurs. Olivier Marin souligne à ce sujet que les particuliers ayant souscrit leur prêt en 2012 (où les taux avoisinaient les 4,30% sur 20 ans) ont désormais tout intérêt à considérer avec attention les opportunités offertes par un rachat de crédit.

Les prix baissent, pas les délais de vente

Si l'éditorialiste évoque également la baisse des prix de l'immobilier, il rappelle toutefois que le délai moyen d'une transaction s'est pour sa part sensiblement accru depuis l'entrée en vigueur de certaines dispositions inscrites dans la loi Alur (notamment la multiplication des pièces à fournir en cas de vente).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page