Prêt immobilier : la baisse des taux passe la seconde

06/10/2014 à 16:43 - Crédit immobilier - Réagir

Prêt immobilier : la baisse des taux passe la seconde
Prêt immobilier : la baisse des taux passe la seconde

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Pour la plus grande satisfaction des candidats à l'achat, les taux de prêt immobilier se sont une nouvelle fois repliés au cours du mois de septembre. Mieux, si l'on en croit bon nombre d'observateurs et professionnels du secteur, le mouvement baissier qui affecte actuellement les taux semble même avoir redoublé de vigueur par rapport aux mois précédents.

Les taux de prêt n'en finissent plus de baisser

La courte pause que les taux de prêt immobilier se sont octroyés au début de l'été (période durant laquelle on n'a cessé d'annoncer leur stabilisation) semble décidément bien lointaine. Dans son étude mensuelle dévoilée ce lundi, l'Observatoire Crédit Logement note ainsi que si le repli affiché par le taux d'emprunt moyen qui s'établit désormais à 2,59% mérite certes d'être souligné, le point le plus remarquable reste sans doute l'accélération enregistrée par cette tendance baissière au cours de ce mois de septembre. Effaçant un énième record des tablettes, les taux de crédit offrent aujourd'hui une attractivité de nature à soutenir un marché immobilier encore à la peine. « Depuis le début de l'année 2014, les taux ont perdu 49 points de base : à elle seule, cette baisse aura fait plus pour soutenir la conjoncture et redynamiser les marchés privés que tous les dispositifs publics actuels d'incitation et d'aide », note à ce sujet l'Observatoire.

Une baisse des taux appelée à se poursuivre ?

Le constat est sensiblement le même du côté des courtiers. Maël Bernier, la porte-parole de l'un d'entre eux affirmait récemment que les derniers barèmes communiqués par les différentes banques « font à nouveau état de baisses notables, notamment de la part des établissements qui se situaient au-dessus du marché ». Oscillant entre 2,70 et 2,60% selon les courtiers, le taux moyen sur 20 ans a donc de quoi séduire les candidats à l'achat les plus prudents. De l'avis de l'un de ses professionnels du crédit, le niveau actuel des taux permet en effet aux emprunteurs de réaliser « une économie de 60 euros par mois » par rapport aux taux en vigueur au mois de septembre 2013. Une situation qui pourrait d'ailleurs perdurer au cours des semaines à venir, octobre étant traditionnellement un mois où les banques profitent des nombreux salons immobiliers pour se livrer une rude concurrence.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page