Faq sur le prêt immobilier

Combien puis-je emprunter ?

Lorsque l'on entreprend la concrétisation d'un projet immobilier, la question de son financement s'impose d'elle-même dès les premiers instants. Avant de confronter les différentes solutions d'emprunt qui peuvent vous être proposées, il convient de définir le plus précisément possible le montant du prêt immobilier auquel vous pouvez prétendre. Celui-ci devra non seulement être suffisamment important pour permettre le financement de votre projet, mais aussi et surtout parfaitement adapté à votre budget. Chaque emprunteur présentant un profil bien particulier, nous vous livrons ici quelques pistes qu'il convient d'explorer avec soin afin de déterminer le plus justement possible le montant de votre futur prêt immobilier.

  • Définir ses mensualités maximum : élément essentiel de votre emprunt, le montant des mensualités dont vous aurez à vous acquitter doit être choisi avec le plus grand soin. C'est en effet lui qui conditionnera le poids de votre crédit sur votre budget. Il devient dès lors indispensable d’estimer le niveau maximal de mensualité au-delà duquel le remboursement de votre emprunt ne pourra plus être assuré. On considère généralement comme acceptable une mensualité dont le montant n'excède pas 33 % de vos ressources. Evidemment moins ce pourcentage est élevé, moins vous aurez de difficultés à rembourser votre crédit.
    Après avoir fixé (de manière plus ou moins approximative) le montant que vous souhaitez rembourser chaque mois, notre calculatrice en ligne vous permettra de définir votre capacité d’emprunt et, par extension, le montant du prêt auquel vous pourrez prétendre.
  • Présenter des revenus stables : faisant preuve d'une grande prudence dans l'octroi d'un éventuel prêt immobilier, les banques refuseront sans doute d'accéder à la demande d'un emprunteur affichant un taux d'endettement supérieur à 33 %. Il peut également arriver qu'une banque abaisse ce taux limite (le passant à 25 voire 20%) si elle considère que les ressources de l'emprunteur ne sont pas suffisamment pérennes. A l'inverse, la perspective d'un revenu en nette augmentation permettra à l'emprunteur de profiter d'un taux d'endettement supérieur à 33 %. Afin de vous éviter certaines désillusions, gardez à l'esprit qu'un revenu stable et régulier est, pour votre banquier, synonyme de sécurité.

Si le montant que vous pouvez emprunter vous semble insuffisant, sachez qu’il existe une large gamme de prêts aidés pouvant réduire de manière non négligeable le coût global de votre opération immobilière (PTZ Plus, crédit conventionné, prêt 1% logement, etc.).

Retour à la Faq

Partagez
cette
page