Comment bien choisir le pourcentage d’assurance ?

Le choix du pourcentage d’assurance peut avoir son importance en cas d’invalidité ou de décès du ou des emprunteurs. Il va donc différer d’un projet à l’autre et selon le profil des emprunteurs.

Assurance prêt immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Assurance prêt immobilier
  4. FAQ assurance de prêt immobilier
  5. Comment bien choisir le pourcentage d’assurance ?

Tout va dépendre du profil des emprunteurs

Lorsque vous contractez un crédit seul, vous devez vous assurer à 100 % du montant de votre emprunt. On parle d’assurance sur une tête.

Lorsque vous êtes deux à contracter un crédit, vous devez choisir qui est couvert et à quel pourcentage. Dans la majorité des cas, les assureurs demandent de se baser sur les revenus de chacun. On parle ici de quotité à deux têtes. Vous pouvez choisir de répartir le pourcentage de chaque emprunteur comme bon vous semble : 30/70 %, 50/50 %, ou 100 % chacun.
Peu importe la répartition choisie, la somme des deux quotités devra être comprise entre 100 et 200 %.

Le choix de cette répartition peut avoir son importance en cas d’invalidité ou de décès d’une des deux co-emprunteurs.

Par exemple, dans la cas d’une répartition 80/20 %, si la première personne décède, l’assurance prendre en charge 80 % des mensualités et l’autre personne ne devra rembourser que les 20 % restants. Dans le cas d’une couverture à 100 % des deux co-emprunteurs, en cas de décès d’un des deux, l’assurance prendre en charge la totalité des remboursements.

La bonne quotité d’assurance diffère d’un projet à l’autre et selon le profil des emprunteurs. C’est donc à vous de déterminer cette quotité en fonction des risques que vous avez à couvrir (un des co-emprunteurs présente t-il des risques plus élevés de maladie ou de décès ?) et des efforts que vous pourrez vous permettre en cas de problème (aurez-vous les moyens d’assumer vos échéances en cas de décès de l’autre emprunteur ?).