Faut-il contracter une assurance dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier ?

Si la loi n’impose rien, certains établissements de prêts peuvent, selon la nature du crédit, exiger une assurance emprunteur.

Rachat crédit immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Rachat crédit immobilier
  4. FAQ rachat crédit immobilier
  5. Faut-il contracter une assurance dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier ?

La loi n’impose rien

Un rachat de crédit correspond à un remboursement par anticipation. Ce remboursement met donc fin au contrat de prêt initial, et, par la même occasion, à l’assurance emprunteur en cours. Cependant, il n’existe aucune loi qui impose à un emprunteur de souscrire une assurance de prêt. Il s’agit donc d’une assurance facultative et rien ne vous oblige à souscrire une assurance de prêt.

Toutefois, selon la nature du prêt, l’établissement peut exiger une assurance. Pour un rachat de crédit à la consommation, l’assurance crédit n’est pas obligatoire.
En revanche, pour un rachat de crédit immobilier ou de crédit hypothécaire, les organismes de prêt demandent presque systématiquement une assurance. C’est une façon pour eux de s’assurer du remboursement du prêt en cas d’invalidité, de perte d’emploi ou encore décès de l’emprunteur.

À noter qu’avec la loi Lagarde, vous êtes libre de choisir une assurance emprunteur différente de celle proposée par l’établissement rachetant votre prêt. De même, la loi Hamon, vous permet de résilier votre assurance lors de la première année de souscription afin d’adhérer à une autre assurance moins chère et proposant des garanties équivalentes voir meilleures.