Immobilier : le pouvoir d’achat progresse en France

Taux de crédit battant tous les records et prix des logements orientés à la baisse, le pouvoir d’achat immobilier des ménages continue sa progression en ce début 2015. Immobilier : les français gagnent en pouvoir d’achat Au fil des mois et des publications, le marché immobilier semble progressivement s’orienter vers un rétablissement en douceur. Une …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : le pouvoir d’achat progresse en France

Taux de crédit battant tous les records et prix des logements orientés à la baisse, le pouvoir d’achat immobilier des ménages continue sa progression en ce début 2015.

Immobilier : les français gagnent en pouvoir d’achat

Au fil des mois et des publications, le marché immobilier semble progressivement s’orienter vers un rétablissement en douceur. Une probable reprise que l’on doit non seulement à la baisse des prix mais également à des taux de crédit immobilier dont l’attractivité n’a eu de cesse de s’affirmer. Dans son dernier baromètre, l’Observatoire Crédit Logement / CSA notait que « depuis 5 ans, le coût d’un crédit de 200 000 euros contracté sur 20 ans a baissé de près de 40 % », offrant ainsi aux candidats un gain de pouvoir d’achat de plus de 15%.

Du côté des courtiers, le constat se révèle globalement similaire. A l’occasion de son dernier palmarès des taux de crédit, Meilleurtaux note que la baisse du pouvoir d’achat immobilier des français n’est aujourd’hui plus d’actualité. Sur les 10 villes observées, six ont vu la capacité d’acquisition des ménages progresser, les quatre autres (Lyon, Paris, Bordeaux et Strasbourg) restant stables par rapport au mois précédent.

Pouvoir achat immobilier mars 2015

Pouvoir d’achat immobilier : Marseille s’illustre

Dans le détail, Marseille tire une nouvelle fois son épingle du jeu puisqu’avec un prix au mètre carré de 2226 euros et un taux d’emprunt sur 20 ans établi en ce mois de mars à 2%, les candidats à l’achat peuvent espérer devenir propriétaire d’un logement de 89m² (soit 2m² de plus qu’en février). Suivent ensuite Strasbourg et Toulouse qui présentent un pouvoir d’achat de respectivement 83 et 81m² (pour une mensualité fixe de 1000 euros sur 20 ans).

Paris, Lyon, Nice, les acheteurs n’y sont pas favorisés

En queue de peloton, Lyon (8ème) profite certes de taux de prêt immobilier dans la moyenne (2%) mais pâtit toutefois d’un prix moyen encore bien trop élevé pour permettre aux acquéreurs de voir leur capacité d’achat progresser. D’un mois sur l’autre, celle-ci reste donc stable à 54m². En 9ème position Nice connaît une situation comparable avec un pouvoir d’achat de 53m² pour une mensualité de 1000 euros. Enfin, Paris continue de faire figure d’exception en proposant non seulement les prix les plus élevés du marché (8403 euros/m²) mais également le taux moyen le plus haut (2,05% sur 20 ans). En conséquence, le pouvoir d’achat de la capitale se stabilise à 23m².

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *