40% des Français aimeraient une résidence secondaire

Au 1er janvier 2017, 58 % des Français étaient propriétaires ou acquéreurs de leur résidence principale et 40 % souhaitaient également acheter une résidence secondaire. Des chiffres qui démontrent l’intérêt des Français pour la pierre alors que l’on pensait les nouvelles mesures fiscales dissuasives. Les Français et le logement Le logement est le premier poste …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. 40% des Français aimeraient une résidence secondaire

Au 1er janvier 2017, 58 % des Français étaient propriétaires ou acquéreurs de leur résidence principale et 40 % souhaitaient également acheter une résidence secondaire. Des chiffres qui démontrent l’intérêt des Français pour la pierre alors que l’on pensait les nouvelles mesures fiscales dissuasives.

Les Français et le logement

residence-principale-secondaireLe logement est le premier poste de dépense des Français. Selon les dernières informations publiées par l’INSEE, 82,5 % des logements en France sont des résidences principales. Une part plutôt stable depuis plus de 30 ans même si la tendance est à une très légère baisse. Parmi les logements restants, 9,5 % sont des résidences secondaires et 8 % des logements vacants.

L’intérêt pour la résidence secondaire, vecteur de tourisme, est d’ailleurs une spécificité française. L’hexagone est le pays d’Europe qui en compte le plus grand nombre. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, ce sont les 25-34 ans qui rêvent le plus d’une habitation de vacances (55 %), suivis des 35-49 ans (46 %).

48,5 %
C’est dans les Hautes-Alpes que l’on compte le moins de résidences principales (48,5 %) et le plus de résidences secondaires (45,1 %) et inversement, c’est en Seine-Saint-Denis que l’on compte le plus de résidences principales (93,4 %) et le moins de résidences secondaires (0,9 %)

Résidence secondaire : les destinations les plus prisées

44 % des sondés souhaitent acheter une résidence de villégiature en bord de mer, 22 % à la campagne et seuls 13 % à la montagne. Et qui dit bord de mer dit évidemment méditerranée mais surtout côte ouest qui est actuellement la région la plus recherchée.

La France reste une destination de choix y compris pour les Français puisqu’ils ne sont que 7 % à envisager d’investir à l’étranger. Au-delà des affinités géographiques, les acquéreurs restent d’ailleurs pragmatiques puisque la plupart souhaitent une résidence secondaire accessible à moins de 2h de transport de leur domicile. Un moyen simple en effet de s’évader le temps d’un weekend.

Fiscalité : comment sont taxées les résidences secondaires ?

Comme pour la résidence principale, la résidence secondaire est soumise aux impôts locaux et cela même si ses propriétaires n’y vivent que quelques jours par an. Mais c’est bien une refonte totale de la fiscalité des résidences secondaires, logements vacants et meublés de tourisme que les politiques envisagent.

Dans le viseur du Gouvernement, des plateformes de réservation sur Internet comme Airbnb qui sont accusées d’amputer l’offre de logements longue durée dans des zones déjà tendues. En effet, il est tentant, pour qui possède une résidence secondaire, de la proposer à la location une partie de l’année. Et pour le Gouvernement, la question soulevée est un véritable défi dans un pays qui compte quelques 3,3 millions de résidences secondaires pour 35 millions de logements.

Certains élus locaux comme Anne Hidalgo (Maire de Paris) et Alain Juppé (Maire de Bordeaux) souhaitent, à ce titre, la mise en place d’un nouvel impôt dédié qui prendrait notamment la forme d’une majoration de la taxe d’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *