Acheter ou louer : comment faire le bon choix ?

Devenir propriétaire ou continuer à louer ? Une question que se pose de nombreux locataires. Si ces derniers ont souvent l’impression de jeter leur argent par les fenêtres en payant chaque mois leur loyer, acheter sa résidence principale est-ce vraiment plus rentable ? Voici quelques pistes pour vous aider à vous décider.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Acheter ou louer : comment faire le bon choix ?

Pour beaucoup de Français devenir propriétaire de son logement représente une sécurité du logement et le meilleur moyen de se constituer un patrimoine. Au contraire être locataire revient à gaspiller son argent avec les loyers. De plus, les taux actuels étant particulièrement bas, ces idées reçues ne sont pas prêtes de disparaître. Cependant, en fonction de la ville où vous vivez et de vos projets de vie, propriétaire n’est pas forcément la meilleure décision.

Loyers vs mensualités

dilemne-achat-location-immobilierLa première question à se poser pour se décider entre achat et location, est une question d’ordre financier. Est-il plus cher de payer un loyer mensuel ou de rembourser une mensualité d’emprunt ? La réponse à cette interrogation va dépendre en fonction de la ville. En effet, les écarts de prix entre l’achat et la location peuvent fortement varier d’une ville à l’autre.

Si à Paris, Bordeaux ou Lyon le remboursement d’une mensualité d’emprunt coûte presque deux fois plus cher que le loyer pour un logement équivalent, à Lille ou Montpellier, le montant des loyers et des mensualités d’emprunt sont quasiment identiques.

Avant de se lancer il est donc important de comparer les prix au m² et les prix à la location pour s’assurer qu’acheter ne coûte pas plus cher que de louer.

La question de la rentabilité

Deuxième question importante à se poser : combien de temps faudra t-il pour rentabiliser l’achat d’un bien ? En d’autres termes, au bout de combien d’années acheter un logement reviendra moins cher que de louer ?

À ce jour, en France, l’acquisition d’un bien immobilier se rentabilise en moyenne en trois ans, contre un an et demi en 2015 et 3 ans et de mi en 2016. Cependant, cette durée peut s’étendre de 1 à 9 ans selon la ville où se situe le bien.

Le courtier en ligne, Meilleurtaux.com, a étudié, dans les plus grandes villes françaises, le nombre d’années qu’il fallait pour qu’un achat soit plus intéressant qu’une location. Pour ce faire, il a comparé le prix au m2, les taux d’emprunt et la taxe foncière au montant des loyers et du rendement de l’argent placé qui aurait été consacré à l’apport personnel en cas d’achat.

Ainsi, l’achat d’un bien immobilier d’environ 70 m² devient plus intéressant que la location en 1 à 2 ans à Perpignan, Lille ou Montpellier, alors qu’il faudra compter entre 7 et 10 ans pour l’achat d’un bien à Lyon, Paris ou Bordeaux.

Pensez sur le long terme

La troisième question à se poser concerne votre style et vos projets de vie. En effet, un achat immobilier vous engage pour de longues années et votre situation est amenée à évoluer au fil des ans.

Tout d’abord d’un point de vue professionnel. Actuellement, nous sommes amenés devoir changer plus souvent de travail et par conséquent de région. Selon l’Insee, un salarié changera 4,5 fois de métier dans les premières années de sa vie professionnelle. Cela nécessite d’être mobile et de pouvoir déménager facilement. L’achat d’un bien immobilier peut freiner cette mobilité.

acheter-louerbon-choix
 
Ensuite d’un point de vue plus personnel. Si à ce jour vous êtes seul ou en couple, dans 5 ou 10 ans vous aurez peut-être des enfants, et vice versa. Vous n’aurez donc pas besoin de la même surface. Il faut alors anticiper cela pour choisir un bien qui vous conviendra aussi bien aujourd’hui que dans les années à venir.
De même, toujours selon l’Insee, en 15 ans, les ruptures ont augmenté de 63 %. On assiste à un nombre grandissant de séparations et recompositions familiales. Des situations dans lesquelles il est souvent plus simple d’être locataire.

Anticipez la revente

Être locataire offre une plus grande flexibilité en cas de déménagement. Il suffit de poser son préavis 1 à 3 mois avant son départ.
Pour un propriétaire qui doit revendre son bien les choses peuvent être un peu plus longues.
Effectivement, s’il faut compter environ 54 jours dans les grandes villes françaises pour revendre un bien, ce délai grimpe à 108 jours dans les villes de moins de 20 000 habitants.

Il est donc important de bien réfléchir avant d’acheter dans une petite ville si vous n’êtes pas sûr d’y passer votre vie. Cette dernière peut perdre son attractivité et son dynamisme économique et par conséquent votre bien peut perdre de sa valeur et compliquer fortement la revente.

Rester locataire ne signifie pas forcément jeter son argent par les fenêtres. Il existe d’autre façon de placer son argent :

  • L’assurance vie
  • Le plan d’épargne en actions, PEA
  • La pierre-papier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *