Augmentation provisoire du pouvoir d’achat immobilier des français

La crise de l’immobilier profiterait-elle enfin aux acheteurs ? Selon le dernier palmarès du pouvoir d’achat immobilier publié par le coutier Meilleurtaux.com, il faut croire que oui, mais cette situation sera de courte durée. La baisse des taux d’emprunt, combinée à une très légère baisse des prix, permet enfin aux particuliers de récupérer du pouvoir …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Augmentation provisoire du pouvoir d’achat immobilier des français

La crise de l’immobilier profiterait-elle enfin aux acheteurs ? Selon le dernier palmarès du pouvoir d’achat immobilier publié par le coutier Meilleurtaux.com, il faut croire que oui, mais cette situation sera de courte durée.

La baisse des taux d’emprunt, combinée à une très légère baisse des prix, permet enfin aux particuliers de récupérer du pouvoir d’achat immobilier. Toutes les villes semblent en bénéficier, à l’exception de Paris. Ce sont les acheteurs marseillais qui en profitent le plus. Dans la cité Phocéenne, en remboursant 1000 euros par mois sur 20 ans, l’emprunteur gagne 3 m² supplémentaire par rapport au mois dernier, la taille d’un petit balcon pour profiter du soleil. Il peut donc s’offrir un magnifique appartement de 87 m².

Si le pouvoir d’achat des particuliers augmente, ce n’est pas flagrant partout. A Strasbourg ou à Nice, pour les mêmes mensualités, le gain de m² est plus faible. Dans ces villes, l’évolution sur un mois ne s’élève qu’à un peu plus d’un mètre carré.

La taille des biens qu’il est possible d’acheter avec un même prêt immobilier varie fortement d’une ville à l’autre. A Toulouse, l’appartement pourra ainsi faire 66 m², 59 m² à Bordeaux, ou encore 49 m² à Lyon. Si la superficie des appartements reste appréciable, c’est à Paris que l’acheteur aura le plus de difficultés à devenir propriétaire d’un bien où il pourra loger en famille.

En effet, compte-tenu du niveau des prix dans la capitale, avec 1000 euros de mensualité à rembourser sur 20 ans, un acheteur ne peut s’offrir qu’un studio de 20 m² ! Pourtant même à Paris, les taux immobiliers ont diminué. Pour un prêt sur 20 ans, ils affichent une moyenne de 3,65%, soit un peu plus qu’à Lille où les taux restent les plus bas (3,40%). Dans les 10 plus grandes villes de France, les taux de crédit immobilier ont reculé de 0,45 points en moyenne, sauf à Toulouse où les taux demeurent stables.

Mais ces taux, aussi attractifs soient-ils, ne suffisent pas à relancer le marché. Les prix sont encore trop élevés pour les acheteurs qui préfèrent repousser leur projet, au moins jusqu’en septembre. D’ici là, les taux pourraient être amenés à remonter et, malgré la baisse des prix, faire de nouveau reculer le pouvoir d’achat immobilier des particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *