Cap sur Marseille

2018 commence plutôt bien pour Marseille. En effet, en ce début d’année, la citée phocéenne est montée sur la première marche du podium en matière de pouvoir d’achat immobilier. En ajoutant à cela un rayonnement culturel et économique en plein essor et la capitale de la région PACA attire de plus en plus d’investisseurs, notamment parisiens et franciliens.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Cap sur Marseille

Un pouvoir d’achat attractif

Selon le baromètre annuel publié par le site MeilleursAgents, le pouvoir d’achat des Français a progressé ces 7 dernières années. Une évolution toutefois contrastée selon les villes. En effet, si Bordeaux, ville de tous les records en 2017, a vu son pouvoir d’achat immobilier chuter de 7 % depuis 2011, il a explosé à Marseille, bondissant de 47 %. Désormais, avec le même budget, un ménage vivant dans la cité phocéenne peut s’offrir 55 m² contre 37 m² en 2011, soit 18 m² de plus.

Marseille-attire-investisseurs-parisiensLa capitale européenne, Strasbourg, a connu elle aussi une très belle progression, passant de 40 m² en 2011 à 51 m² aujourd’hui, soit une augmentation 28 %. Même Paris et Nice, pourtant réputées pour leurs prix de l’immobilier élevés, ont vu leur pouvoir d’achat progresser, respectivement de 24 % et 19 %.
Dans le bas du classement, nous retrouvons les villes de Nantes, Toulouse ou Rennes qui n’enregistrent des progressions que de 12 %, 11 % et 9 %.
Enfin, la dernière place de ce classement revient à Bordeaux qui est la seule ville où le pouvoir d’achat immobilier a reculé.

Des prix encore abordables

Avec un prix au m², tous biens confondus, à 2 524 €, l’immobilier marseillais est encore raisonnable comparé à des villes comme Bordeaux (4 139 €/m²) et Paris (8 900 €/m²). Dans certains arrondissements de la cité phocéenne, il est même possible de trouver des biens encore en-dessous de la barre des 2000 €/m². Les quartiers Saint-Lazare ou Saint-Mauron dans le 3e arrondissement affichent des prix à 1 646 € le m². Dans le 14e arrondissement, le prix au m² est d’environ 1 510 € dans les quartiers Saint-Barthélemy ou Saint-Joseph. Et pour faire encore baisser la facture, c’est dans le 15e arrondissement qu’il faut aller puisque les quartiers La Cabucelle ou La Calade affichent un prix au m² à 1 466 €.

Des prix de l’immobilier attractifs et la promesse d’une certaine qualité de vie séduisent de plus en plus de ménages à venir s’installer à Marseille.

Le nouvel eldorado des Parisiens

Selon la plateforme de déménagement en ligne Movinga, un tiers des demandes de déménagement à Marseille proviennent d’Île-de-France. Après Bordeaux, les Franciliens semblent mettre le cap sur la cité phocéenne.

vieux-port-marseille-prix-immobilier-attractif
38 %
38 % des demandes de déménagement à Marseille proviennent d’Île-de-France.

Ces nouveaux Marseillais choisissent essentiellement les quartiers historiques de Marseille pour poser leurs valises comme le Vieux-Port, le quartier du Panier ou encore la Joliette. En effet, toujours selon Movinga, ce sont les 8e, 6e et 1er arrondissements qui séduisent le plus.

Un nouveau succès qui peut s’expliquer par la politique de modernisation de la ville lancée il y a quelques années. En effet, Marseille a l’ambition de s’imposer parmi les grandes métropoles européennes d’ici 2020 et elle s’en donne les moyens. La rénovation de son centre-ville représente son plus important projet. La création de la Métropole d’Aix-Marseille a également boosté le développement de son bassin d’emplois attirant de nombreuses start-ups et jeunes entreprises sur son territoire et offrant des perspectives d’avenir encourageantes pour les nouveaux arrivants.
Associé au climat méditerranéen, Marseille a tout pour séduire les Parisiens lassés du « métro, boulot, dodo ».
Une situation qui n’est pas sans rappeler celle de Bordeaux, qui après avoir attiré les Parisiens a vu ses prix de l’immobilier flamber.
La cité phocéenne va t-elle connaître le même sort que la capitale Girondine ? Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *