CITE 2019 : quels sont les travaux éligibles ?

Un temps prévu pour disparaître fin 2018 puis raboté et transformé en prime, le crédit d’impôt transition énergétique a finalement fait son grand retour en 2019, sous la forme qu’on lui connaissait déjà l’an dernier. Voici les travaux de rénovation énergétique éligibles au CITE, que peuvent réaliser les particuliers jusqu’au 31 décembre 2019.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. CITE 2019 : quels sont les travaux éligibles ?

Le CITE prolongé en 2019 pour favoriser les travaux de rénovation énergétique

Après une valse-hésitation, le CITE, crédit d’impôt pour la transition énergétique a finalement été prolongé jusqu’à la fin de l’année 2019. Sous certaines conditions, les particuliers souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale peuvent récupérer une partie des sommes engagées sous la forme d’un crédit d’impôt.

Les logements concernés doivent impérativement être achevés depuis 2 ans ou plus et les travaux entrepris en 2019 devront être soldés avant le 31 décembre, au plus tard. Tous les habitants, propriétaires, locataires, occupants à titre gratuit, peuvent recourir au CITE sans condition de ressources, mais sous réserve que le logement fasse office de résidence principale, et que le demandeur soit domicilié fiscalement en France.

À noter que les travaux doivent, dans la plupart des cas, être impérativement effectués par des professionnels RGE (reconnus garants de l’environnement).

Jusqu’à 50 % des sommes engagées, récupérables sous la forme d’un crédit d’impôt

Si l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’Énergie) propose une liste exhaustive des 34 travaux et équipements éligibles au CITE en 2019, on peut d’ores et déjà citer le remplacement ou l’installation des pompes à chaleur, les installations diverses fonctionnant à l’énergie solaire, le remplacement des fenêtres ou des portes-fenêtres, ainsi que les bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Le CITE peut représenter jusqu’à 30 % des dépenses pour travaux, et même 50 % dans le cas de l’installation d’une cuve à fioul. À noter toutefois que ces montants peuvent être plafonnés et dépendent de la composition du foyer. 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple faisant partie du même foyer fiscal, et 400 € supplémentaires par personne à charge.

Cette année encore, le CITE peut-être cumulé avec l’éco-PTZ. Les deux dispositifs permettent aux particuliers de bénéficier à la fois d’un crédit d’impôt et d’un prêt sur 15 ans sans taux d’intérêt pour rénover énergétiquement leur résidence principale.

Contrairement à ce qui a été annoncé fin juin 2018, le remplacement des fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage est une démarche de nouveau éligible au CITE en 2019. Jusqu’à 15 % du montant engagé et limité à 100 € par fenêtre.

À compter du 1er janvier 2020, le CITE pourrait être transformé en une prime dont le montant varierait selon les revenus des ménages. Cette mesure doit être précisée dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *