Crédit Immo : toujours en baisse !

Selon le dernier baromètre du courtier en ligne Empruntis, les taux de crédit immobilier se sont une nouvelle fois affichés à la baisse en ce mois d’octobre 2012. Très léger, ce repli n’aura certes pas été suffisant pour endiguer la chute des transactions mais constitue toutefois une bonne nouvelle pour des candidats à l’emprunt qui …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Crédit Immo : toujours en baisse !

Selon le dernier baromètre du courtier en ligne Empruntis, les taux de crédit immobilier se sont une nouvelle fois affichés à la baisse en ce mois d’octobre 2012. Très léger, ce repli n’aura certes pas été suffisant pour endiguer la chute des transactions mais constitue toutefois une bonne nouvelle pour des candidats à l’emprunt qui continuent d’observer des niveaux de taux toujours extrêmement bas.

A l’instar des mois précédents, octobre a vu les taux d’emprunt poursuivre leur inlassable baisse, se rapprochant encore un peu plus de leur plus bas historique enregistré en octobre 2010. Dans sa dernière publication, le courtier Empruntis note ainsi que les taux moyens pour les prêts sur 15 et 25 ans se sont repliés de respectivement -0,05% et -0,10%. Une fois n’est pas coutume, si les emprunts sur 25 ans ont vu leur taux s’orienter à la baisse, ce ne fut pas le cas des prêts immobiliers sur 20 ans dont le taux moyen est resté désespérément stable à 3,80%.

Une nouveauté toutefois qui devrait ravir les emprunteurs potentiels : à en croire le courtier, les décotes ne seraient désormais plus réservées qu’aux seuls meilleurs profils. Certains dossiers qualifiés de « moyens » auraient ainsi pu profiter de taux sur 20 ans avoisinant les 3,60%. Quant aux emprunteurs présentant les meilleures garanties, quelques-uns se seraient vus proposer des remises permettant d’obtenir un taux sur 20 ans en deçà des 3%. Empruntis joue sur ce point la carte de la franchise en précisant qu’il s’agit là de taux accordés qu’à une très petite frange d’emprunteurs. « Laisser croire le contraire serait déceptif et profondément inexact », souligne ainsi Maël Bernier, la porte-parole du courtier.

En termes de prévisions, le climat morose qui règne actuellement sur l’immobilier devrait toutefois laisser une petite place à de légères baisses au cours du mois de novembre. En guise d’explication, Maël Bernier souligne que « tout simplement parce que les banques n’ont pas atteint leurs objectifs et font la chasse aux nouveaux clients ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *