Crédit immobilier : le flou total pour 2014 !

Après avoir été à la fête en 2013, le marché du prêt immobilier ne versera sans doute pas dans l’euphorie en 2014. Dressant un bilan 2013 particulièrement bon, le courtier en ligne Cafpi se montre en effet bien plus mesuré en établissant ses perspectives pour l’année à venir. Une production de prêts immobiliers en nette …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Crédit immobilier : le flou total pour 2014 !

Après avoir été à la fête en 2013, le marché du prêt immobilier ne versera sans doute pas dans l’euphorie en 2014. Dressant un bilan 2013 particulièrement bon, le courtier en ligne Cafpi se montre en effet bien plus mesuré en établissant ses perspectives pour l’année à venir.

Une production de prêts immobiliers en nette hausse

Après avoir établi le palmarès des régions les moins chères et évoqué le profil des emprunteurs du mois de décembre, le courtier Cafpi dévoile désormais les chiffres d’une année 2013 dont la plupart des professionnels du crédit s’accordent à souligner les bons résultats. Si l’on en croit le courtier, la production de nouveaux prêts immobiliers aurait ainsi très nettement progressé par rapport à l’année précédente, contrariant pour l’occasion les prévisions pessimistes établies par certains observateurs jouant les oiseaux de mauvaise augure. Dans le détail, la somme globale des prêts distribués aurait enregistré un bond de +16,5% entre les exercices 2012 et 2013 pour se porter à 140 milliards d’euros (contre 120 milliards un an plus tôt).

Un festin pour les courtiers

De quoi réjouir les courtiers qui semblent avoir pleinement profité de cette bonne santé du crédit. Cafpi affiche ainsi un montant de prêts négociés en forte hausse (4,49 milliards d’euros en 2012 puis 6 milliards d’euros en 2013). Portée par des taux d’emprunt extrêmement attractifs, l’activité des courtiers s’est notamment appuyée sur une envolée des rachats de crédit qui ont, en 2013, représenté à eux seuls près du tiers de la production.

Après l’euphorie, la prudence

S’ils peuvent donc se féliciter de l’année qu’ils viennent de vivre, les courtiers comme les candidats à l’achat ne doivent toutefois pas se laisser gagner par l’euphorie. Le marché reste encore fragile et, comme le souligne le Directeur Général Adjoint de Cafpi, Philippe Taboret, « le risque de remontée des taux, la hausse des frais de notaire et le déficit de construction de logements neufs, notamment, nous amènent à pronostiquer un net recul de la production de crédits en 2014« .

Après avoir mis en garde contre une probable remontée des taux en 2014, Cafpi teint aujourd’hui à rappeler qu’une hausse des taux de 25 points de base (0,25%) aurait pour conséquence de réduire de 4000 euros la capacité d’emprunt des ménages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *