Crédit immobilier : où trouve-t-on le plus d’emprunteurs ?

Décidément, les régions semblent à la mode en ce moment. Alors que François Hollande vient de dévoiler sa réforme territoriale, le courtier Bourse des Crédits dévoile les résultats d’une étude mettant les régions à l’honneur. Le courtier a en effet cherché à déterminer quelles étaient les disparités de ces dernières en matière de prêt immobilier …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Crédit immobilier : où trouve-t-on le plus d’emprunteurs ?

Décidément, les régions semblent à la mode en ce moment. Alors que François Hollande vient de dévoiler sa réforme territoriale, le courtier Bourse des Crédits dévoile les résultats d’une étude mettant les régions à l’honneur. Le courtier a en effet cherché à déterminer quelles étaient les disparités de ces dernières en matière de prêt immobilier mais également de crédit à la consommation.

Régions : où sont les emprunteurs ?

Où trouve-t-on la plus grande proportion d’emprunteurs ? Franciliens et provinciaux entretiennent-ils le même rapport au crédit ? Voici quelques unes des questions auxquelles la dernière publication du courtier Bourse des Crédits entend apporter des réponses. Prenant place au sein de son observatoire sur « Les Français et le regroupement de crédits« , l’étude permet donc d’établir un classement des régions en fonction du nombre d’emprunteurs qu’elles abritent. A en croire Bourse des Crédits, si en moyenne un français sur 10 est engagé dans le remboursement d’au moins un emprunt (qu’il soit immobilier ou à la consommation), cette proportion passerait à 15 % dans le Nord-Ouest de la France. A titre de comparaison, le Nord-Est compte 11% d’emprunteurs alors que ce pourcentage s’établit à 9% dans le Sud-Est et la région francilienne.

Le crédit à la consommation ne fait pas recette en Ile-de-France

Menée par l’institut de sondage PollingVox auprès d’un panel représentatif de 1016 personnes, l’étude témoigne également du faible intérêt manifesté par les habitants d’Ile-de-France à l’égard du crédit à la consommation. Alors qu’en province 28% des français possèdent actuellement un tel emprunt en cours, ils ne seraient que 21% en Ile-de-France.

« L’emprunteur francilien souscrit, en général, moins de crédits de par le niveau des prix du foncier, plus élevés en Ile-de-France. Il leur est plus difficile de réunir un revenu suffisant et un apport personnel conséquent, afin d’obtenir leur prêt immobilier. Conséquence supplémentaire, leur endettement étant déjà plus important, ils sont aussi moins friands de crédits à la consommation« , note à ce sujet le Président-Fondateur de Bourse des Crédits, Arsalain El Kessir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *