Crédit immobilier : profil de l’emprunteur du mois de mai

La semaine dernière, Joël Boumendil, PDG de Ace Crédit évoquait l’accroissement de la capacité d’emprunt des ménages généré par les taux bas. Dévoilant un baromètre du mois de mai marqué par des conditions de prêt des plus attractives, le courtier a établi le profil type de l’emprunteur actuel. Les taux bas dominent en mai Les …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Crédit immobilier : profil de l’emprunteur du mois de mai

La semaine dernière, Joël Boumendil, PDG de Ace Crédit évoquait l’accroissement de la capacité d’emprunt des ménages généré par les taux bas. Dévoilant un baromètre du mois de mai marqué par des conditions de prêt des plus attractives, le courtier a établi le profil type de l’emprunteur actuel.

Les taux bas dominent en mai

Les candidats à l’achat d’un bien immobilier bénéficient aujourd’hui de conditions d’emprunt tout à fait exceptionnelles. Mois après mois, les niveaux extrêmement bas des taux s’affirment comme la principale source de cette situation. Si l’on en croit Joël Boumendil, depuis 2009 la baisse de ces derniers auraient permis d’accroître la capacité d’emprunt des ménages de près de 20%. Dans le détail, le taux moyen sur 15 ans s’établissait en avril à 2,60%. une attractivité qui se révèle également bien présente sur les autres durées, les taux sur 20 et 25 ans se portant respectivement à 2,86% et 3,20%.

Prêt immobilier : à quoi ressemble l’emprunteur moyen ?

Dans un tel contexte, les emprunteurs s’engagent désormais pour une durée moyenne de 238 mois (19 ans et 10 mois), soit un mois de plus qu’au cours du mois d’avril. Concernant le montant emprunté, celui-ci présente des disparités régionales relativement marquées. S’il progresse en Ile-de-France (295.000 euros en mai contre 275.000 euros en avril), il s’affiche toutefois en sensible baisse sur le reste du territoire (151.000 euros en mai contre 153.000 le mois précédent), profitant notamment d’une correction des prix plus nette en province.

Pour un crédit immobilier de 295.000 euros souscrit sur une durée de 20 ans au taux de 2,85%, le courtier note que la mensualité moyenne dont l’emprunteur doit s’acquitter s’élève à 1624,06% en région francilienne et à 831,30 euros en province.

Quant au profil même de l’emprunteur, ACE Crédit note que seul le niveau de ressource différencie le candidat d’Ile-de-France des autres : entre 25 et 49.000 euros contre moins de 25.000 euros en province. Pour le reste, les emprunteurs sont en couple, sans enfants, et sont en moyenne âgés de 30 à 39 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *