Crédit immobilier : la baisse des taux ne prend pas de vacances

Si les derniers mois ont été marqués par la baisse ininterrompue des taux de crédit immobilier, qu’en est-il en cette entame du mois d’août ? A en croire la dernière lettre publiée par le courtier en ligne Empruntis, les taux n’ont pas encore mis un terme à leur tendance baissière et ce, malgré un contexte …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Crédit immobilier : la baisse des taux ne prend pas de vacances

Si les derniers mois ont été marqués par la baisse ininterrompue des taux de crédit immobilier, qu’en est-il en cette entame du mois d’août ? A en croire la dernière lettre publiée par le courtier en ligne Empruntis, les taux n’ont pas encore mis un terme à leur tendance baissière et ce, malgré un contexte relativement tendu sur le plan économique.

Selon Empruntis qui vient de dévoiler les barèmes de ses banques partenaires en date du 31 juillet 2012, les candidats à l’achat immobilier peuvent encore profiter de taux de prêt extrêmement bas. Soulignant la possibilité pour de plus en plus d’emprunteurs de bénéficier de décotes, le courtier note qu’un prêt immobilier sur 20 ans se négocie désormais au taux moyen de 3,90% (soit un repli de -0,10 point par rapport à début juillet). Le taux moyen sur 15 ans recule quant à lui de 0,05 point pour s’établir à 3,50%. Il en va de même pour un emprunt sur 25 ans (-0,05 points à 4,30%) alors que la stabilité règne toujours sur les crédits de plus longue durée (4,80% sur 30 ans).

Réalisez une simulation en ligne de votre prêt immobilier et profitez des taux les plus bas du marché

Si la tendance est donc restée résolument orientée à la baisse en ce mois de juillet 2012, Empruntis observe toutefois un climat de pression grandissant pesant sur le crédit immobilier. De l’avis de Maël Bernier, « la tension sur les marchés rend les banques méfiantes entre elles. Ce défaut de liquidité entre les banques explique les taux plus tendus que le mois précédent ». Pour illustrer cette situation, la porte-parole d’Empruntis souligne ainsi l’exemple d’un grand réseau bancaire qui a récemment décidé de revoir son barème à la hausse de 0,10% en ce qui concerne les prêts sur 20 ans. Une initiative surprenante qui n’empêche pas le courtier d’évoquer une période « très propice à l’achat immobilier ».

Du côté des prévisions à plus ou moins courts termes, si le mois d’août devrait continuer d’afficher des taux extrêmement bas, au-delà l’incertitude semble toutefois être le maître mot. Pour Maël Bernier, « bien malin qui peut se vanter d’un pronostic [pour la rentrée] ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *