Empruntis offre une assurance tous risques à leurs nouveaux clients

La société Empruntis a décidé dernièrement d’offrir aux particuliers souscrivant un prêt immobilier via ses services une assurance tout risque dans le cadre de l’achat d’un nouveau bien immobilier. Ainsi Empruntis est une société de courtage en ligne effectuant de multiples prestations pour les professionnels ou les particuliers, telles que le baromètre des crédits ou …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Empruntis offre une assurance tous risques à leurs nouveaux clients

La société Empruntis a décidé dernièrement d’offrir aux particuliers souscrivant un prêt immobilier via ses services une assurance tout risque dans le cadre de l’achat d’un nouveau bien immobilier.

Ainsi Empruntis est une société de courtage en ligne effectuant de multiples prestations pour les professionnels ou les particuliers, telles que le baromètre des crédits ou les calculettes financières ou encore diverses estimations financières, etc. La société a décidé aujourd’hui de se diversifier en couvrant tous leurs clients qui seraient victimes de malversations durant l’achat de leurs biens immobiliers.

En effet selon eux, 2% des achats de biens immobiliers effectués chaque année en France donneraient lieu à des démêlés. Parmi les plus récurrents on retrouve :

  • La présence d’amiante et cela malgré le diagnostic amiante.
  • Les litiges concernant la superficie du bien vendu.
  • Les hypothèques dissimulées.

Le plus souvent ces litiges donnent lieu à des actions en justice longues et couteuses pour les particuliers.
C’est pourquoi Empruntis a décidé de soutenir ses clients en leur proposant de souscrire gratuitement à une assurance tous risques, comportant :

  • Une couverture des frais d’avocat et d’expertise à hauteur de 20.000 euros
  • Une couverture des préjudices occasionnés par le litige d’un montant maximum de 250.000 euros.
  • Une « hotline » juridique disponible 24h/24.

Cependant Empruntis se dégage de toutes responsabilités envers :

  • Les constructions de maisons individuelles.
  • Les ventes en l’état futur d’achèvement (VEFA ou ventes sur plan), qu’ils refusent de couvrir, car trop risqué et incertain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *