2016 : faut-il investir dans l’immobilier ?

Depuis le début de l’année 2015, le marché immobilier a repris sa croissance grâce à des conditions d’emprunt propices à l’achat. Une situation qui se rapproche de celle d’avant-crise, de quoi ravir les professionnels du secteur.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. 2016 : faut-il investir dans l’immobilier ?

Le dispositif de défiscalisation Pinel, une motivation supplémentaire

Investir dans la pierre a toujours représenté un moyen sûr de placer ses économies. Cela est d’autant plus vrai grâce au succès de la loi Pinel. Ce dispositif a séduit à la fois les investisseurs et les particuliers. Il propose aux premiers un avantage fiscal en échange d’un investissement locatif. Et les seconds bénéficient d’un logement neuf répondant à leur besoin. En 2016 c’est une option qui en a séduit plus d’un.

Pour rappel, la loi Pinel offre une réduction fiscale contre l’achat et la location d’un logement dans les zones A bis, A, B1 et B2 (sous conditions pour cette dernière). Ce découpage du territoire français permet de cibler en priorité les zones dites tendues. Là où l’offre de biens immobiliers peinent à répondre à la demande. Les plafonds Pinel 2016, déterminés par le zonage, concernent à la fois les loyers pour le propriétaire et les ressources des locataires et offrent un cadre évitant toute dérive.

2016 : Les taux d’intérêts bas attirent les investisseurs

Les taux du crédit immobilier ont commencé à chuter en janvier 2015. Au même moment où le marché commençait à croître de nouveau. Une conjoncture idéale pour les emprunteurs de privilégier l’investissement immobilier.

À l’été 2016 les taux d’intérêts ont, en moyenne, étaient divisés par trois depuis 2012. Ainsi, le taux sur 20 ans se négocie aux alentours de 1,5 %, voire moins pour les candidats présentant de meilleurs dossiers. Sur 10 et 15 ans, il est possible de les trouver à moins de 1 %, là aussi pour les emprunteurs réunissant les conditions optimales.

Si l’on ajoute à cela le fait que les prix à l’achat dans le neuf et l’ancien ont baissé par rapport aux années précédentes, même s’ils sont à nouveau orientés à la hausse, il est clair que tous les voyants sont au vert pour les investissements immobiliers. Compte tenu de ces critères, le moment semble opportun pour investir dans l’immobilier. D’autant plus que les taux d’intérêts finiront inévitablement par remonter. Toutefois ce scénario n’est pas à envisager pour cette année. Les prévisions laissent présager des taux plus élevés pour l’horizon 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *