Immobilier : les charges de copropriété s’envolent

Il y a deux semaines, une étude pointait du doigt l’envolée flagrante enregistrée par la taxe foncière au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, une nouvelle publication vient à son tour attester des charges toujours plus importantes qui pèsent sur les épaules des propriétaires. Si l’on en croit l’Observatoire nationale dévoilé par l’Association des responsables …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Immobilier : les charges de copropriété s’envolent

Il y a deux semaines, une étude pointait du doigt l’envolée flagrante enregistrée par la taxe foncière au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, une nouvelle publication vient à son tour attester des charges toujours plus importantes qui pèsent sur les épaules des propriétaires. Si l’on en croit l’Observatoire nationale dévoilé par l’Association des responsables de copropriété (ARC), les charges de copropriété auraient ainsi très nettement progressé entre 2012 et 2013.

Les charges de copropriété n’en finissent plus d’augmenter

Alimentées par la hausse des dépenses de chauffage (+10,3%) ou encore celle des primes d’assurance (+7,5% conséquence notamment d’un mauvaise entretien du parc immobilier), les charges de copropriété ont donc progressé de 5,7% l’an dernier. Si ce mouvement haussier se révèle moins marqué qu’au cours des années précédentes (+6,1% entre 2011 et 2012), pour les copropriétaires, il s’agit toutefois là d’une « augmentation très forte, trop forte ! »

Les copropriétaires parisiens moins bien lotis que les provinciaux

Outre cette évolution notable à la hausse, l’Observatoire révèle également de nettes disparités régionales. Si en province les copropriétaires devront s’acquitter en moyenne de 36,8 euros par an et par mètre carré, le montant des charges s’envole à 51,2 euros par an et par mètre carré à Paris. En 2013, à l’échelle nationale, un copropriétaire aura dépensé en moyenne 16 euros par m² pour se chauffer, 8,7 euros/m² pour payer le personnel (gardien), 7,3 euros/m² pour l’entretien du bien immobilier et 4,6 euros/m² pour les frais de gestion et les honoraires du syndic. Une succession de coûts qui porte ainsi le montant des charges de copropriété à 47,2 euros/m² sur l’ensemble du territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *