Prêt immobilier : l’assurance de prêt fait débat

Si les banques sont régulièrement montrées du doigt lorsqu’on évoque les difficultés de financement auxquelles sont aujourd’hui confrontés les entreprises et les particuliers, elles ne sont pourtant pas les seules responsables de la raréfaction du prêt (notamment du prêt immobilier). Les assureurs de prêt appliquent en effet la même politique de renforcement des conditions d’octroi …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : l’assurance de prêt fait débat

Si les banques sont régulièrement montrées du doigt lorsqu’on évoque les difficultés de financement auxquelles sont aujourd’hui confrontés les entreprises et les particuliers, elles ne sont pourtant pas les seules responsables de la raréfaction du prêt (notamment du prêt immobilier). Les assureurs de prêt appliquent en effet la même politique de renforcement des conditions d’octroi quand il s’agit d’accorder une garantie à un éventuel emprunteur.

L’assurance de prêt vise à rassurer l’établissement prêteur comme l’emprunteur en garantissant ceux-ci contre de potentiels défauts de remboursement ultérieurs. A l’heure actuelle, près de 8 millions de foyers ont ainsi contracté une assurance associée à un prêt immobilier. Or, si se voir accorder un prêt par une banque constitue désormais un travail de longue haleine, obtenir le soutien d’un assureur de prêt s’avère également extrêmement délicat.

Une situation qui a contraint la présidente du Medef, Laurence Parisot, à demander à la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, une réunion d’urgence afin de clarifier l’impact de l’assurance de prêt sur l’économie qu’elle considère comme un « problème majeur ». « A ce stade, nous avons besoin de l’intervention de la ministre de l’Economie, Christine Lagarde », indique Mme Parisot avant d’ajouter : « je demande officiellement à Mme Lagarde d’organiser une rencontre avec les assureurs-crédit et les représentants des entreprises le plus vite possible pour déterminer les meilleures modalités à mettre en oeuvre pour soutenir les assureurs-crédit afin qu’ils ne durcissent pas encore plus leurs conditions à l’égard des entreprises ».

Accueil favorable de la part de Christine Lagarde qui annonce donc la tenue d’une réunion sur le sujet dès ce mardi 25 novembre. Les différents acteurs (assureurs, établissements prêteurs, associations de consommateurs) seront appelés à débattre sur les conclusions d’une concertation initiée au cours du premier semestre 2008 et portant sur l’assurance de prêt immobilier pour les particuliers. L’objectif avoué de cette rencontre sera notamment de promouvoir la concurrence entre les assureurs, mais également de doter l’assurance de prêt d’une transparence indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *