L’immobilier neuf se relance grâce au dispositif Pinel

Après de longs mois de disette, le marché de l’immobilier neuf semble avoir redressé la tête au 4ème trimestre 2014. Un bol d’air que les professionnels attribuent au dispositif Pinel. 2014, une année noire pour l’immobilier neuf Ce n’est plus un secret pour personne, le marché de l’immobilier neuf va mal. Pâtissant de prix jugés …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. L’immobilier neuf se relance grâce au dispositif Pinel

Après de longs mois de disette, le marché de l’immobilier neuf semble avoir redressé la tête au 4ème trimestre 2014. Un bol d’air que les professionnels attribuent au dispositif Pinel.

2014, une année noire pour l’immobilier neuf

Ce n’est plus un secret pour personne, le marché de l’immobilier neuf va mal. Pâtissant de prix jugés excessifs par rapport à ceux en vigueur sur le marché de l’ancien, les ventes de logements neufs se sont progressivement délitées au fil des mois. Une dégradation que l’on doit également à une loi de défiscalisation Duflot qui n’a pas su séduire les investisseurs et à un dispositif Pinel (son successeur) encore trop jeune pour produire de réels effets. Dans un tel contexte et en l’absence d’acheteurs, promoteurs et professionnels du bâtiment n’ont pu que se rendre à l’évidence : avec à peine plus de 70 000 logements vendus en 2014, l’immobilier neuf a enregistré son plus mauvais bilan depuis près de 45 ans.

Logements neufs : les ventes ont rebondi au 4ème trimestre

Résignés, les promoteurs ne pouvaient qu’espérer et attendre. Attendre que le plan de relance du gouvernement porte enfin ses fruits, attendre que les candidats à l’achat reviennent sur le devant de la scène. Si l’on en croit la FPI, ils auront peut-être à patienter moins longtemps que prévu. Ce mardi 11 février, la fédération des promoteurs immobiliers a en effet souligné le net rebond constaté au 4ème trimestre 2014 en matière de transactions. Recensant la vente de quelques 23 400 logements, la FPI fait ainsi état d’une progression de +14,6% par rapport à la même période un an plus tôt. « Nous finissons l’année avec 76.580 ventes au détail, soit 3% de plus qu’en 2013, alors que sur les neuf premiers mois, la tendance 2014 était à –3,5 % », constate avec satisfaction François Payelle, président de la fédération.

Le dispositif Pinel séduit enfin

Fait surprenant, si l’on en croit les promoteurs ce rebond serait notamment à mettre à l’actif du dispositif d’investissement locatif Pinel. En effet, sans même attendre sa mise en application officielle (janvier 2015), bon nombre d’investisseurs ont initié leur projet d’acquisition (signature auprès du notaire) afin de profiter de la souplesse conférée par ce nouveau dispositif. Sur les trois derniers mois de l’année, ce regain d’intérêt manifesté par les candidats à l’achat s’est traduit par une hausse de +22 % des ventes de biens immobiliers locatifs (soit 11700 logements acquis fin 2014).

2015, année du rétablissement ?

Si certains s’interrogeront sur une éventuelle poursuite de ce mouvement, d’autres argueront qu’après avoir touché le fond, il n’y a rien d’étonnant à ce que le secteur du neuf rebondisse. Néanmoins, l’espoir semble donc renaître du côté de la FPI, son président pronostiquant pour cet exercice 2015 « sur au moins 85.000 logements vendus au détail en 2015, contre 76.580 l’an dernier, soit au minimum 10% de progression des ventes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *