Crédit immobilier : la baisse des taux gagne encore du terrain en juin

Dans son dernier baromètre, le courtier en ligne Empruntis souligne la baisse quasi généralisée enregistré par les taux de prêt immobilier. De quoi faire le bonheur des candidats à l’achat même si les perspectives d’évolution à plus ou moins courts termes semblent aujourd’hui devoir dépendre des prochaines actions engagées par la Banque centrale européenne (BCE). …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Crédit immobilier : la baisse des taux gagne encore du terrain en juin

Dans son dernier baromètre, le courtier en ligne Empruntis souligne la baisse quasi généralisée enregistré par les taux de prêt immobilier. De quoi faire le bonheur des candidats à l’achat même si les perspectives d’évolution à plus ou moins courts termes semblent aujourd’hui devoir dépendre des prochaines actions engagées par la Banque centrale européenne (BCE).

Si les prix de l’immobilier apparaissent depuis plusieurs mois maintenant relativement stables (à en croire la dernière note de conjoncture de la Fnaim), il n’en va pas de même pour les taux d’emprunt qui eux, restent résolument orientés à la baisse. Ce mois de juin 2012 n’a ainsi pas dérogé à la règle comme le constate Empruntis dans son dernier baromètre des taux.

Faisant état d’une baisse générale des taux d’emprunt, le courtier note que si le taux d’un prêt immobilier sur 20 ans enregistre une baisse de -0,10% pour s’établir en-deçà des 4% (3,95% en moyenne), le repli observé pour des durées d’emprunt plus courtes apparaît quant à lui bien plus prononcé. Un particulier souhaitant souscrire un crédit sur 10 ou 15 ans peut en effet aujourd’hui profiter d’une baisse moyenne de l’ordre de -0,20% par rapport au mois précédent. Dans le détail, le taux moyen s’affiche selon le courtier à 3,30% pour un emprunt sur 10 ans et à 3,50% pour un crédit sur 15 ans.

Du côté des perspectives, Empruntis ne s’aventure pas à dresser des pronostics sur le long terme. Si le courtier admet tabler sur un mois d’août relativement calme (et donc stable), sa porte-parole, Maël Bernier, souligne quant à elle l’influence que pourraient avoir les prochaines décisions prises par la Banque centrale européenne. « La BCE pourrait annoncer prochainement la baisse de son taux directeur, impactant directement les taux de crédit. Difficile de faire des pronostics car tout peut changer », note-t-elle ainsi. Servant d’étalon aux taux fixes pratiqués par les banques, le taux directeur de la BCE pourrait en effet se voir abaissé, ce jeudi 5 juillet, sous le seuil historique des 1%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *