La baisse des taux de prêt immobilier s’affirme en mars

Selon les dernières observations du courtier en ligne Emprunt Direct, après une timide apparition en février, la baisse des taux de prêt immobilier semble devoir s’affirmer en ce début du mois de mars. Fin février, Empruntis mettait en lumière le recul sensible des taux de prêt immobilier en constatant une certaine stabilité ponctuée de légères …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La baisse des taux de prêt immobilier s’affirme en mars

Selon les dernières observations du courtier en ligne Emprunt Direct, après une timide apparition en février, la baisse des taux de prêt immobilier semble devoir s’affirmer en ce début du mois de mars.

Fin février, Empruntis mettait en lumière le recul sensible des taux de prêt immobilier en constatant une certaine stabilité ponctuée de légères baisses régionales. Passant en revue les barèmes de ses différentes banques partenaires, le courtier Emprunt Direct vient à son tour confirmer ce que son concurrent laissait entrevoir : à défaut de détendre leurs conditions d’obtention, les établissements prêteurs lâchent du lest sur le front des taux de prêt.

Pour les banques, l’objectif semble être double. S’il s’agit avant tout de s’assurer une nouvelle clientèle, elles espèrent également tirer leur épingle du jeu en gommant partiellement l’effet cette « élection présidentielle ». En période électorale, les emprunteurs potentiels observent en effet un attentisme traditionnel qui n’est certainement pas du goût des banques. En procédant à une baisse significative de leurs taux de prêt immobilier, ces dernières espèrent ainsi influer positivement sur la demande.

Réalisez une simulation emprunt immobilier

Hormis les prêts de longue durée sur lesquels la frilosité des établissements reste encore relativement marquée, Emprunt Direct constate que « toutes les durées, et tous les profils de clients sont concernés par ce mouvement de reflux ».

Dans le détail, les emprunteurs présentant les meilleurs dossiers pourront en ce début mars se voir proposer un prêt immobilier sur 15 ans au taux de 3,75% (contre 3,95% en février) alors que ceux visant un prêt sur 20 ans pourront l’obtenir au taux de 4,05% (contre 4,20% en février). Selon le courtier, « les banques semblent jouer la carte de l’offensive, après un début d’année marqué par une nette baisse de la demande et avant le premier temps fort de l’année immobilière, qui s’étale de mars à juin ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *