La baisse des taux de prêt immobilier se poursuit en mars

Selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA, les taux de prêt immobilier ont poursuivi leur repli pour s’afficher, en mars, à un nouveau plus bas historique. Les taux de prêt immobilier se replient encore Si certains observateurs commencent à évoquer un possible essoufflement du mouvement baissier, les taux d’emprunt continuent pour l’heure d’afficher une exceptionnelle attractivité. …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La baisse des taux de prêt immobilier se poursuit en mars

Selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA, les taux de prêt immobilier ont poursuivi leur repli pour s’afficher, en mars, à un nouveau plus bas historique.

Les taux de prêt immobilier se replient encore

Si certains observateurs commencent à évoquer un possible essoufflement du mouvement baissier, les taux d’emprunt continuent pour l’heure d’afficher une exceptionnelle attractivité. Engagée depuis plusieurs années maintenant, cette baisse des taux a su jouer pleinement son rôle en dotant les acquéreurs potentiels d’un gain de pouvoir d’achat non négligeable. L’Observatoire Crédit Logement note en effet que « la seule baisse des taux intervenue depuis la fin 2013 équivaut à un recul des prix de 9 % sur le marché de l’ancien et 8,5 % sur celui du neuf ! ». Les ménages souhaitant concrétiser leur projet immobilier (et plus particulièrement les primo-accédant dont le retour sur le marché occupe aujourd’hui le devant de la scène) ne pourront donc que se réjouir en prenant connaissance des derniers chiffres communiqués par l’Observatoire. Au cours du mois de mars, le taux de crédit moyen a en effet une nouvelle fois cédé du terrain pour s’établir à 2,11%, soit son plus bas historique (contre 2,21% en février).

Loin d’être confidentielle, cette baisse affecte de façon similaire l’ensemble des secteurs du marché. Le taux moyen appliqué à l’acquisition d’un logement neuf passe ainsi de 2,26% à 2,16%, celui relatif à l’immobilier ancien passe de 2,19% à 2,11% et le taux d’un prêt destiné à financer la réalisation de travaux s’établit pour sa part à 2,06% (contre 2,23% le mois précédent).

La baisse des taux freine celle des prix

Si cette correction des taux semble totalement profiter aux acheteurs, est-ce toutefois vraiment le cas ? De nature à relancer les transactions, ce mouvement ne pourrait-il pas représenter un frein à la baisse des prix ? Si l’on en croit Fabrice Abraham, le recul des prix semble en effet nettement marquer le pas en ce début d’année 2015. S’appuyant sur les données collectées au sein de ses 450 agences immobilières, le directeur général du réseau Guy Hoquet note qu’après s’être établie à -2,2% au premier trimestre 2014, la baisse des prix ne se porte désormais plus qu’à -1%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *