La baisse des taux n’est pas finie

Alors que l’on ne cesse d’évoquer, depuis le mois dernier, la fin de la baisse des taux de crédit, le courtier en ligne Empruntis constate quant à lui le léger recul enregistrer en ce mois de mars par les taux de prêt immobilier. Annonce inespérée pour les candidats à l’achat, reste désormais à savoir s’il …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La baisse des taux n’est pas finie

Alors que l’on ne cesse d’évoquer, depuis le mois dernier, la fin de la baisse des taux de crédit, le courtier en ligne Empruntis constate quant à lui le léger recul enregistrer en ce mois de mars par les taux de prêt immobilier. Annonce inespérée pour les candidats à l’achat, reste désormais à savoir s’il ne s’agit que d’un simple sursaut passager ou d’une réelle tendance de fond ?

Au cours de la première moitié du mois de mars, les taux de prêt immobilier se sont une nouvelle fois affichés à la baisse. Intervenant après un mois de février placé sous le signe de la stabilité, ce repli relayé par le courtier Empruntis semble donner tort à bon nombre d’observateurs qui misaient sur une stagnation durable pour les uns et sur une remonté imminente pour les autres. « Face aux cassandres qui annonçaient des hausses en début de mois, force est de constater que les chiffres parlent aujourd’hui d’eux-mêmes et nous ne voyons aucune raison pour le moment que cela change », souligne ainsi Maël Bernier.

Selon la porte-parole du courtier, « les durées moyennes sur 15, 20 et 25 ans sont en baisse au niveau national et dans la grande majorité des régions ». Si l’on en croit les chiffres transmis par le dernier baromètre Empruntis, un prêt immobilier sur 15 ans se négocierait donc en moyenne à un taux de 3,05 % (soit une baisse de 5 points de base par rapport aux 3,10 % en vigueur sur le mois de février). Une baisse qui apparaît même plus marquée en ce qui concerne le taux d’emprunt moyen sur 20 ans (passant de 3,50 % à 3,40%).

Contrairement à ce que le courtier annonçait le mois dernier, les taux n’ont donc peut être pas encore atteint leur niveau plancher et pourraient même enregistrer de nouveaux replis au cours des mois à venir. Une perspective qui devrait replacer une fois de plus le rachat de crédit sur le devant de la scène.

Réalisez une simulation de prêt immobilier et évaluez l’intérêt d’un possible rachat de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *