La Banque Postale succédera au Crédit Immobilier de France

La Banque Postale sauvera-t-elle le Crédit Immobilier de France ? Si la réponse à cette question semble être définitivement non, il convient toutefois de la nuancer. En effet, selon le quotidien La Tribune, cette dernière devrait élargir son champ d’action en récupérant la branche « crédits aux ménages » du CIF et, par la même …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La Banque Postale succédera au Crédit Immobilier de France

La Banque Postale sauvera-t-elle le Crédit Immobilier de France ? Si la réponse à cette question semble être définitivement non, il convient toutefois de la nuancer. En effet, selon le quotidien La Tribune, cette dernière devrait élargir son champ d’action en récupérant la branche « crédits aux ménages » du CIF et, par la même occasion une partie de ses salariés.

Dans la tourmente depuis plusieurs mois maintenant, le Crédit immobilier de France n’entretenait qu’un seul et unique espoir : celui de se voir adossé à la Banque Postale. Si cette perspective semble s’être définitivement éloignée, scellant ainsi le sort du CIF, une partie de son activité devrait toutefois lui survivre.

La Banque Postale ne se voit certes pas dans le rôle du sauveur du CIF mais elle devrait en revanche perpétuer sa mission. En effet, à en croire les informations communiquées ce vendredi 12 octobre par La Tribune, celle qui a obtenu son statut de banque en 2006 devrait prochainement ajouter à son panel d’offres les prêts à l’accession sociale, jusque-là majoritairement distribués par le Crédit Immobilier de France et le Crédit Foncier.

Un nouveau prêt immobilier devrait donc bientôt voir le jour. Si les contours exacts de ce dispositif restent à être précisés, il s’agit là d’une nouvelle qui ne devrait pas manquer de réjouir les ménages modestes souhaitant accéder à la propriété.

Pour l’épauler dans le développement et la distribution de ce produit de financement, la Banque Postale entend également s’adjoindre les services de quelques 200 salariés du CIF (sur les 2500 que compte encore le groupe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *