La demande en prêts immobiliers ne faiblit pas

Dans un contexte économique passablement dégradé, les banques ont le sourire et le font savoir. En effet, selon l’enquête mensuelle sur la distribution de crédits à l’habitat menée par la Banque de France, moins d’un établissement sur dix déclare avoir constaté un repli de la demande au cours de ce mois de septembre 2013. En …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La demande en prêts immobiliers ne faiblit pas

Dans un contexte économique passablement dégradé, les banques ont le sourire et le font savoir. En effet, selon l’enquête mensuelle sur la distribution de crédits à l’habitat menée par la Banque de France, moins d’un établissement sur dix déclare avoir constaté un repli de la demande au cours de ce mois de septembre 2013.

En dépit d’une remontée des taux opérée durant l’été, les ménages ne semblent pas s’être détournés du prêt immobilier. S’il faut en croire l’enquête réalisée par la Banque de France auprès des établissements de crédit, une majorité d’entre eux déclarent enregistrer un solde d’opinion positif en ce qui concerne les emprunts souscrits pour financer l’acquisition d’un bien immobilier. Dans le détail, si 9% des banques ont pu constater une baisse de la demande au cours du mois écoulé, l’étude note qu’elles sont en revanche 29% à avoir observé une légère progression, les 62% restant faisant pour leur part état d’une stabilisation.

Alors que l’on s’interroge encore sur la persistance éventuelle d’un mouvement haussier à plus ou moins longs termes, les taux de prêt immobilier semblent donc s’afficher à des niveaux suffisamment attractifs pour permettre à la demande d’enregistrer un sixième mois consécutif de progression. A cela s’ajoute des conditions d’obtention toujours relativement favorables pour les emprunteurs (même si bon nombre de primo-accédants restent exclus de ce marché depuis la refonte du prêt à taux zéro Plus). De précédentes enquêtes de la Banque de France précisaient que si 17% des établissements prêteurs ont sensiblement durci leurs critères d’octroi au cours du mois de juin, ils n’ont été que 8% à faire de même le mois suivant.

Selon le baromètre Empruntis mis à jour ce 15 octobre 2013, les taux de prêt immobilier accusent une “hausse quasi-générale” pour s’établir actuellement à 3,25% sur 15 ans et à 3,55% sur 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *