La production de prêts immobiliers s’est effondrée en 2013

Si la baisse des taux de prêt immobilier effective jusqu’à il y a quelques mois a su profiter aux particuliers, elle n’a en revanche pas suffit à relancer massivement le marché de l’emprunt. Selon le dernier tableau de bord publié par l’Association des sociétés financières (ASF), la production de prêts immobiliers s’est en effet littéralement …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La production de prêts immobiliers s’est effondrée en 2013

Si la baisse des taux de prêt immobilier effective jusqu’à il y a quelques mois a su profiter aux particuliers, elle n’a en revanche pas suffit à relancer massivement le marché de l’emprunt. Selon le dernier tableau de bord publié par l’Association des sociétés financières (ASF), la production de prêts immobiliers s’est en effet littéralement effondrée au cours de cette année 2013.

A quelques semaines d’une nouvelle année, l’heure est au bilan pour l’Association française des sociétés financières. Dans une note de conjoncture publiée ce jeudi 21 novembre, l’ASF revient donc sur l’activité des établissements spécialisés dans le financement des ménages au cours des neuf premiers mois de l’année 2013. Une activité qui apparaît en très net repli par rapport à celle observée sur la même période l’année précédente.

Si certains misaient sur le niveau particulièrement attractif des taux d’emprunt pour relancer un secteur du crédit malmené par la crise, force est pourtant de constater que ce ne fut pas le cas. S’il faut en croire l’ASF, c’est un véritable effondrement que la production de prêts immobiliers aurait ainsi enregistré cette année. Avec seulement 6,2 milliards d’euros distribués depuis le mois de janvier, l’activité des membres de l’association liée au prêt immobilier accuse donc un repli de -26% par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2012. « La baisse de l’activité est telle que la production des trois premiers trimestres 2013 représente moins de la moitié de celle des neuf premiers mois de 2008 », souligne à ce sujet l’association.

Dans le détail, après une chute de -30,5% observée lors du premier semestre 2013, la production de prêts semblait s’être quelque peu redressée à la faveur de l’été en accusant une baisse annuelle de seulement -15,6% à cette période.

Si la situation apparaît certes nettement plus enviable sur le front des crédits à la consommation, la production de ce type d’emprunt n’en reste pas moins une nouvelle fois orientée à la baisse avec 25,99 milliards d’euros distribués entre les mois de janvier et septembre 2013 (soit -1,1% par rapport à la même période en 2012. Selon l’ASF, « fin septembre la production cumulée des douze derniers mois était inférieure de -22,1% par rapport au point haut atteint en septembre 2008 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *