La stabilité règne sans partage sur les taux de prêt immobilier

En matière de taux de prêt immobilier, la tendance est depuis plusieurs mois maintenant à la stabilité et pourrait bien le rester jusqu’à la fin de l’année. Dans son dernier baromètre des taux d’emprunt, le courtier en ligne Empruntis confirme en effet l’immobilisme affiché par ceux-ci en octobre et sur ce début du mois de …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. La stabilité règne sans partage sur les taux de prêt immobilier

En matière de taux de prêt immobilier, la tendance est depuis plusieurs mois maintenant à la stabilité et pourrait bien le rester jusqu’à la fin de l’année. Dans son dernier baromètre des taux d’emprunt, le courtier en ligne Empruntis confirme en effet l’immobilisme affiché par ceux-ci en octobre et sur ce début du mois de novembre.

Il n’est pas d’usage de parler d’évènement pour évoquer une situation qui n’évolue pas. C’est pourtant le cas ici puisqu’en observant la stabilité quasi-générale des taux de prêt immobilier, le courtier Empruntis coupe court à toutes les spéculations laissant présager d’une possible remontée.

Si, comme le souligne la porte-parole d’Empruntis Maël Bernier, « les taux moyens des crédits aux particuliers n’ont pas bougé dans le courant du mois d’octobre », ce devrait également être le cas pour ce mois de novembre 2011, grâce notamment à la baisse surprise du taux directeur de la BCE (annoncée le 3 novembre dernier) qui permet aux banques de reconstituer leurs fonds propres sans avoir à rehausser leur taux d’emprunt. Pour Maël Bernier, « le statu quo reste donc de mise ». Quelques rares évolutions, tant à la hausse qu’à la baisse, peuvent certes être observées, mais celles-ci semblent devoir se neutraliser et « ne suffisent pas à mettre fin à la tendance à la stabilité qui se confirme de mois en mois ».

Dans le détail, un particulier souhaitant contracter un prêt immobilier peut aujourd’hui le faire à un taux moyen de 4,05% sur 15 ans ou encore de 4,30% pour un prêt sur 20 ans. Si une grande majorité des emprunteurs se verront ainsi proposer les mêmes taux qu’il y a un mois, ceux disposant des meilleurs dossiers pourront même profiter une baisse notable de 0,10% observée sur la quasi-totalité des durées (à l’exception du taux de prêt sur 15 ans restant stable).

Réalisez une simulation de prêt immobilier

De l’avis de Maël Bernier, « entre les banques qui courent après leurs objectifs annuels, et celles qui préparent déjà la rentrée, l’emprunteur finançable dispose aujourd’hui d’une offre plus large qu’il y a quelques semaines ». Sur le front des prévisions, le courtier estime que « l’année 2011 devrait se terminer sur une tendance générale à la stabilité » et ce, malgré quelques baisses probables ici ou là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *