Le crédit se porte bien en France

Après avoir été évoquée dans la dernière note de conjoncture de l’Observatoire crédit logement / CSA, la progression enregistrée par l’encours des prêts immobiliers est cette fois-ci confirmée par une note publiée ce jeudi 5 décembre par la Banque de France. Selon les derniers chiffres dévoilés par la Banque de France, en octobre le volume …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Le crédit se porte bien en France

Après avoir été évoquée dans la dernière note de conjoncture de l’Observatoire crédit logement / CSA, la progression enregistrée par l’encours des prêts immobiliers est cette fois-ci confirmée par une note publiée ce jeudi 5 décembre par la Banque de France.

Selon les derniers chiffres dévoilés par la Banque de France, en octobre le volume global des prêts immobiliers détenus par des particuliers aurait affiché une croissance annuelle relativement soutenue pour s’établir à près de 809 milliards d’euros. En hausse de +3,4%, l’encours de crédits à l’habitat poursuit donc la tendance observée les mois précédents (+3,3% en septembre et +3,2% en août).

Concernant le montant des nouveaux prêts immobiliers octroyés par les établissements financiers, la Banque de France relève là aussi une sensible progression. Après s’être établi à 13,2 milliards d’euros en septembre dernier, le montant total des crédits distribués s’est porté en octobre à 13,4 milliards. Enfin, sur le front des taux d’intérêt, la Banque de France note que ces derniers se révèlent être « quasi stables pour les prêts à l’habitat à taux fixe (3,13 %, après 3,14 %) ». La baisse est en revanche plus marquée en ce qui concerne les emprunts immobiliers à court terme ou à taux variable puisque leur taux moyen est passé de 2,75% en septembre à 2,68% en octobre.

Il s’agit là de chiffres que ne viendra sûrement pas contester l’Observatoire crédit logement. A l’occasion de sa dernière publication, celui-ci a en effet également mis en avant la quasi-stabilité affichée par les taux. « En novembre 2013, les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 3.08% en moyenne », soulignait-il avant d’ajouter que « si depuis juin, les taux remontent doucement et ont repris 19 points de base, ils sont restés à niveau sur novembre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *