Le marché de l’immobilier neuf en hausse

Les chiffres de ventes de l’année 2016 ne mentent pas : les investissements immobiliers sont en hausse et plus particulièrement dans le domaine du neuf. Une conjoncture qui ravit les promoteurs et constructeurs immobiliers qui lancent des programmes de construction afin de répondre à la demande, elle aussi en augmentation.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Le marché de l’immobilier neuf en hausse

L’immobilier neuf a la cote

Amorcée depuis 2015, la reprise de l’activité immobilière se poursuit pour le plus grand bonheur des professionnels de la construction et de la vente. La Fédération Française du Bâtiment (FFB) ainsi que la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) ont publié des chiffres en hausse pour l’année 2016 dans l’immobilier neuf : 148 618 logements neufs ont été vendus, soit 25 837 de plus que 2015 (qui affichait 122 781 biens écoulés).

Des résultats qui peuvent s’expliquer par les dispositifs d’aide à l’accession à la propriété comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou encore la loi Pinel. En effet, le PTZ a permis de financer l’achat d’une maison individuelle neuve sur deux pour l’année 2016. Pour sa part, le dispositif de défiscalisation Pinel a contribué à l’acquisition d’environ 8 000 logements d’après la FFB. Pour Patrick Vandromme, président de la FFB, l’occasion est inespérée : « C’est une belle année et nous profitons d’un alignement des planètes : entre les taux bas, le succès du prêt à taux zéro, du dispositif de défiscalisation Pinel sans oublier un moral des ménages qui se redresse ».

De plus, le nombre de construction de maison individuelle a également augmenté de plus de 133 600 unités en 2016, un signe supplémentaire de la bonne santé du marché immobilier neuf.

Maison individuelle neuve, à quoi ressemble l’acheteur type ?

Ce type de bien spécifique attire des quadragénaires, d’environ 46 ans en moyenne contre 39 ans en 2010. Une tendance à la hausse qui correspond également à la hausse des prix de vente : le prix du mètre carré moyen (avec une TVA 20 %) était de 4 055 € en décembre 2016. Soit 100 € de plus qu’en 2015. Cependant, ce coût légèrement plus élevé ne freine pas pour autant la croissance des ventes de maison individuelle neuve, les investisseurs désirant toujours accéder à la propriété. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les acheteurs ne souhaitent pas nécessairement acquérir une surface plus grande puisqu’en moyenne les biens achetés s’étendent sur 1 100 m².

Les membres de la Fédération des Promoteurs Immobiliers sont unanimes : le début de l’année 2017 est synonyme de prolongement et non de rupture avec 2016. Les ventes dans l’immobilier neuf continuent d’affluer, motivées par des taux d’intérêt bas ainsi que des dispositifs d’aide tels que la loi Pinel ou encore le Prêt à Taux Zéro pour les primo-accédants. Une dynamique qui pourrait se prolonger toute l’année selon certaines prévisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *