Le prêt viager hypothécaire

Le prêt viager hypothécaire n’est pas très fréquent mais certaines banques le présentent encore dans leur politique commerciale. Ce prêt concerne le propriétaire d’une résidence principale consentie sans assurance-décès qui désire emprunter pour financer un autre projet personnel. Le remboursement de ce prêt (capital et intérêts) se fait en une seule fois, au moment du …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Le prêt viager hypothécaire

Le prêt viager hypothécaire n’est pas très fréquent mais certaines banques le présentent encore dans leur politique commerciale. Ce prêt concerne le propriétaire d’une résidence principale consentie sans assurance-décès qui désire emprunter pour financer un autre projet personnel. Le remboursement de ce prêt (capital et intérêts) se fait en une seule fois, au moment du décès ou de la revente du bien hypothéqué.

Les caractéristiques du prêt viager hypothécaire

Le prêt viager hypothécaire se base sur l’hypothèque d’un bien immobilier à usage exclusif d’habitation. Son montant est déterminé en fonction de la valeur de ce même bien dont l’estimation est réalisée par un expert immobilier. La banque prend en compte, également, l’âge et le sexe de l’emprunteur.

L’avantage du prêt viager hypothécaire

En réalité, ce prêt permet d’obtenir des liquidités à partir d’une immobilisation, qu’on reçoit sous forme de rente ou de capital. Ainsi c’est une solution intéressante si le montant de la retraite n’est pas assez intéressant et qu’on désire un complément. C’est aussi une solution contre les imprévus de la vie…

Vos obligations d’emprunteur viager hypothécaire

L’emprunteur viager hypothécaire est tenu de respecter certaines conditions durant toute la période de prêt :

  • Prendre soin et entretenir le bien hypothéqué pour éviter toute détérioration. Certaines banques demandent qu’un état des lieux soit annexé à l’acte notarié. En cas de manquement de la part du propriétaire, la banque pourrait réclamer le remboursement du prêt immobilier.
  • Obtenir un accord préalable écrit de la banque avant tout changement d’affectation du bien hypothéqué. Le bien ne doit pas être affecté à un usage professionnel.
  • Signaler tout projet de vente à la banque.

Qui peut en bénéficier ?

L’emprunteur est obligatoirement une personne physique sans condition d’âge, ni de ressources. Il n’est pas nécessaire de faire un bilan de santé pour en bénéficier. Dans les faits, les rares banques qui le commercialisent le proposent à leurs clients âgés de 65 ans et plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *