Le Top 5 des banques préférées des français

Qu’elle est la banque préférée des français ? C’est ce que propose de découvrir le Journal du Net en publiant, ce mardi 3 décembre, les résultats d’une enquête menée par le cabinet de conseil Promise Consulting. Une étude qui, si elle fait la part belle aux établissements jouant sur la proximité, prouve si besoin était …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Le Top 5 des banques préférées des français

Qu’elle est la banque préférée des français ? C’est ce que propose de découvrir le Journal du Net en publiant, ce mardi 3 décembre, les résultats d’une enquête menée par le cabinet de conseil Promise Consulting. Une étude qui, si elle fait la part belle aux établissements jouant sur la proximité, prouve si besoin était que les banques en ligne ont encore du chemin à faire pour conquérir le coeur des consommateurs.

Quel l’établissement financier se rapproche le plus de l’image idéale que les français se font d’une banque ? Telle est la question que Promise Consulting a posée, entre le 16 et 18 octobre dernier, à un panel représentatif de 1003 personnes. Il leur a donc été demandé de se prononcer sur différentes banques de détail et banques en ligne afin d’établir pour chacune un « taux de désirabilité » (à noter que les sondés n’ont eu à donner leur avis que sur les seules enseignes qu’ils connaissaient).

Concernant les banques de détail, le Crédit Agricole semble bénéficier d’une image de proximité largement mise en avant et s’impose comme la banque préférée des français en recueillant un taux de désirabilité de 9%. Plus précisément, si 15% des personnes interrogées ne semblent pas apprécier cette banque, elles sont en revanche 24% à la considérer comme proche de leur idéal. En deuxième position avec un taux de 1%, la Banque Postale profite par ricochet de l’image rassurante de la Poste en tant que service publique. Les autres enseignes venant compléter ce top 5 obtiennent pour leur part un score de désirabilité nul ou négatif (0% pour la

Caisse d’Epargne, -1% pour la Société Générale et -5% pour le Crédit Mutuel). Ces dernières n’ont toutefois pas à rougir de tels résultats puisque si l’on en croit l’étude, le taux moyen des banques de détail s’établit à -21%. Un chiffre qui montre bien, comme le souligne Philippe Jourdan, co-fondateur de Promise Consulting, que « les banques arrivent en queue de peloton des secteurs de « désirabilité » des Français« .

Sur le front des banques en ligne, la situation est quelque peu différente puisqu’aucune ne réussit à obtenir un score positif. Seul ING Direct semble se démarquer en affichant un taux de désirabilité de -15% (face à une moyenne de l’ensemble des banques fixée à -30%). Des scores qui reflètent avant tout le manque de notoriété dont pâtissent les établissements en ligne. « Ce secteur correspond à une niche précise de personnes qui recherchent la praticité, et pas forcément à l’ensemble des gens qui ont plutôt envie de proximité et d’écoute« , explique à ce sujet Philippe Jourdan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *