Les taux de prêt immobilier fêtent une année record

Selon l’Observatoire Crédit Logement, les taux de prêt immobilier ont célébré la fin de l’année 2014 comme il se doit, c’est-à-dire en s’établissant à un nouveau plus bas historique. La baisse des taux repousse ses limites en décembre Ceux qui pensaient que les taux d’emprunt avaient finalement atteint leur niveau plancher se seraient-ils trompés ? …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Les taux de prêt immobilier fêtent une année record

Selon l’Observatoire Crédit Logement, les taux de prêt immobilier ont célébré la fin de l’année 2014 comme il se doit, c’est-à-dire en s’établissant à un nouveau plus bas historique.

La baisse des taux repousse ses limites en décembre

Ceux qui pensaient que les taux d’emprunt avaient finalement atteint leur niveau plancher se seraient-ils trompés ? Oui si l’on en croit l’Observatoire crédit Logement dont la dernière publication fait état de taux repoussant encore une fois les limites de leur attractivité (passant de 3,08% à 2,36% en un an). « Jamais les taux n’étaient descendus aussi bas. Depuis le début de l’année 2014, les taux ont perdu 72 points de base : leur diminution s’est poursuivie toute l’année, sous l’effet de la baisse du coût des ressources et de la volonté des banques de soutenir les marchés immobiliers », souligne l’Observatoire pour le plus grand bonheur des particuliers.

Baisse des taux sur tous les fronts

Après avoir fait sensation en novembre en s’établissant à 2,38%, le taux de prêt immobilier moyen a donc réitéré en décembre pour se porter à 2,36%. Une tendance baissière qui se distingue quel que soit le type de prêt. Dans le détail, sur les douze derniers mois le taux d’emprunt dans le neuf s’est replié de 73 points de base (de 3,08% à 2,35%) alors que le taux des prêts consacrés à l’ancien ont cédé 72 points (3,08% à 2,36%). Le constat est le même pour les crédits destinés à financer la réalisation de travaux dont le taux moyen est passé de 3,12% en décembre 2013 à 2,38% un an plus tard, soit une correction de 74 points de base.

Le pouvoir d’achat immobilier progresse

S’ils se sont montrés bien trop discrets au goût des professionnels du secteur, les candidats à l’achat ont donc pu bénéficier de conditions tout à fait exceptionnelles en 2014. Une année qui aura surtout contribué à la poursuite de deux grands mouvements engagés depuis 3 ans : la baisse des taux et celle des prix. Si une récente étude mettait en avant une correction de -7,2% des prix depuis fin 2011, l’Observatoire note que sur cette même période les taux d’emprunt se sont repliés de 163 points de base (soit une correction équivalant à une baisse du prix des logements de -15,1%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *