Opération reconquête pour le crédit à la consommation

Longtemps montré du doigt pour son rôle dans la progression du surendettement en France, le crédit à la consommation semble aujourd’hui devoir retrouver des couleurs en suscitant de nouveau l’intérêt des ménages. C’est en tout cas ce qui ressort de deux études rendues publiques récemment. Crédit conso : la production repart à la hausse Accusé …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Opération reconquête pour le crédit à la consommation

Longtemps montré du doigt pour son rôle dans la progression du surendettement en France, le crédit à la consommation semble aujourd’hui devoir retrouver des couleurs en suscitant de nouveau l’intérêt des ménages. C’est en tout cas ce qui ressort de deux études rendues publiques récemment.

Crédit conso : la production repart à la hausse

Accusé de précipiter les mauvais gestionnaires dans la spirale du surendettement, le crédit à la consommation serait-il sur la voie de la rédemption ? Si l’on en croit un communiqué publié par l’Association française des sociétés financières (ASF), après une descente aux enfers de deux ans, la production de nouveaux crédits à la consommation pourrait bien se maintenir dans le vert en cette année 2014. En enregistrant une hausse de production de 1,5% au cours du mois de mars, l’ASF souligne ainsi que « l’activité marque sur l’ensemble du premier trimestre une modeste progression : +1,2% par rapport aux trois premiers mois de 2013« .

Dans le détail, si crédits auto et prêts personnels semblent avoir à eux seuls soutenu ce secteur d’activité (face à des crédits renouvelables et financement de biens d’équipement du foyer toujours en repli), l’association admet toutefois que « le niveau d’activité continue d’être très faible, puisqu’à fin mars la production cumulée des douze derniers mois était encore inférieure de -22,4% par rapport au point haut atteint en septembre 2008« .

De plus en plus de français plébiscitent les facilités de paiement

De son côté, une étude réalisée par Cofidis et dévoilée le 24 avril dernier met en lumière l’intérêt grandissant des particuliers pour les cartes de crédit de grandes enseignes, les paiements échelonnés et autres facilités de paiement mises en place par les distributeurs. Souvent assimilées à du crédit conso, ces dernières seraient en effet sollicitées par près de 4 consommateurs sur 10 (39%). Quant aux autres, un tiers d’entre eux (34%) envisageraient de se laisser tenter lors de prochains achats d’importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *