Palmarès des taux de crédit : les villes les plus attractives

Marseille serait-elle en passe de devenir le nouvel Eldorado des candidats à l’achat immobilier ? C’est en tout cas ce que l’on est en droit de penser en constatant le dernier Palmarès des taux de crédit dévoilé par le courtier Meilleurtaux. Un palmarès qui, pour le troisième mois consécutif, fait de la Cité Phocéenne la ville …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Palmarès des taux de crédit : les villes les plus attractives

Marseille serait-elle en passe de devenir le nouvel Eldorado des candidats à l’achat immobilier ? C’est en tout cas ce que l’on est en droit de penser en constatant le dernier Palmarès des taux de crédit dévoilé par le courtier Meilleurtaux. Un palmarès qui, pour le troisième mois consécutif, fait de la Cité Phocéenne la ville où les taux d’emprunt sont les plus bas.

Passant en revue les données recensées au sein des dix plus grandes villes françaises, le courtier en ligne Meilleurtaux établit chaque mois son palmarès des taux de crédit immobilier. Destiné à rendre compte des possibilités d’achats offertes aux particuliers, ce classement compile non seulement les différents taux de prêt pratiqués dans chaque ville mais également le pouvoir d’achat (en mètres carrés) dont disposent les ménages. Rendue publique le 18 juin dernier, cette édition consacre une nouvelle fois Marseille comme la ville des taux bas. Si Strasbourg s’affiche certes comme le leader des taux d’emprunt sur 15 ans (2,26 % soit un repli de 0,10 % par rapport au mois de mai), Marseille reste la ville la plus attractive pour ceux qui voudraient s’engager sur de plus longues durées. Selon le courtier, un emprunteur disposant de 20 % d’apport personnel peut en effet espérer souscrire un prêt immobilier sur 20 ans au taux exceptionnel de 2,50 % sur 20 ans et de 2,65 % sur 25 ans.

Les autres villes ne sont pas en reste, neuf sur dix proposant aujourd’hui des taux sur 20 ans inférieurs à 3 %. C’est le cas notamment de Toulouse (2,75%), Nantes (2,80%), Paris (2,90%) ou encore Bordeaux (2,95%). Nice apparaît ici comme le vilain petit canard en présentant un taux sur 20 ans stabilisé à 3 %.

Leader en termes de taux, Marseille n’occupe toutefois que la seconde position en matière de pouvoir d’achat immobilier (74,9 m² disponibles pour une mensualité de 1000 euros sur 20 ans). Strasbourg profite en effet de prix relativement peu élevés (2287 euros le m²) pour s’adjuger la première place. Avec un pouvoir d’achat de 81,4 m², un emprunteur strasbourgeois peut ainsi s’offrir 1,1 m² de plus qu’il y a un mois. « Compte tenu des nouvelles baisses de taux et malgré une résistance des prix dans 4 villes, 7 d’entre elles ont vu leur pouvoir d’achat immobilier progresser », souligne Meilleurtaux.

Dans le détail, si le pouvoir d’achat s’affiche à la hausse dans des villes comme Toulouse (72,6 m²), Montpellier (65,4 m²), Lyon (48,8 m²) et même Paris (21,2 m²), ce n’est le cas ni à Nantes (stabilisé à 65,1 m²), ni à Bordeaux et Lille . Concernant ces deux dernières, les candidats à l’achat y auraient ainsi perdu quelques mètres carrés par rapport au mois de mai (62,1 m² à Bordeaux, 61,9 m² à Lille).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *