Palmarès des taux de prêt immobilier : Toulouse rit et Paris chute

C’est désormais devenu une tradition, depuis le mois de juin dernier le courtier en ligne Meilleurtaux nous livre son Palmarès mensuel des taux de prêt immobilier. Un palmarès qui installe une nouvelle fois Toulouse comme la ville la moins chère et qui met en lumière la très nette progression de Strasbourg. S’appuyant sur les taux …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Palmarès des taux de prêt immobilier : Toulouse rit et Paris chute

C’est désormais devenu une tradition, depuis le mois de juin dernier le courtier en ligne Meilleurtaux nous livre son Palmarès mensuel des taux de prêt immobilier. Un palmarès qui installe une nouvelle fois Toulouse comme la ville la moins chère et qui met en lumière la très nette progression de Strasbourg.

S’appuyant sur les taux de prêt immobilier pratiqués par ses banques partenaires mais également sur les prix immobiliers constatés au sein des 10 plus grandes villes françaises, Meilleurtaux établit chaque mois la surface de logement à laquelle les candidats à l’achat peuvent prétendre pour une même capacité de remboursement (1000 euros mensuels). Publié ce jeudi 13 octobre, la dernière édition de ce palmarès vient une fois encore confirmer le leadership de Toulouse en matière de pouvoir d’achat immobilier. Un particulier cherchant à s’installer dans la ville rose peut souscrire un prêt immobilier sur 20 ans d’un montant de 168.666 euros (au taux de 3,75%) et ainsi financer l’acquisition d’un bien de 63,3 m².

En tête du classement, Toulouse fait toutefois figure d’exception en restant la seule ville à conserver sa position. Si certaines agglomérations comme Strasbourg (2ème), Marseille (4ème), Montpelier (5ème) et Nice (6ème) enregistrent de belles progressions, d’autres en revanche semblent accuser le coup. C’est notamment le cas de Paris qui chute de 4 place pour s’adjuger le 7ème rang, de Lyon (9ème en perdant une place) et de Bordeaux qui ferme la marche après avoir été positionné au 4ème rang un mois auparavant.

Dans le détail, pour une capacité de remboursement mensuelle de 1000 euros, un particulier peut s’offrir un 68,1 m² à Strasbourg (2466 euros / m² avec un taux sur 20 ans de 3,80%), 60,6 m² à Montpellier (2746 euros / m² – taux de 3,90%), un 58,9 m² à Marseille (2824 euros / m² – taux de 3,90%) ou encore un 52,5 m² à Lyon (3172 euros / m² – taux de 3,90% sur 20 ans).

Quant à la capitale, le niveau très élevé du prix de l’immobilier (7951 euros / m²) vient évidemment grever le pouvoir d’achat des particuliers. En empruntant sur 20 ans, ils se verront ainsi accorder un financement de 166.466 euros (au taux de 3,90%) mais ne pourront espérer devenir propriétaire que d’un 20,9 m².

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *