Pour Cafpi, les taux restent particulièrement attractifs

Si la fin du mouvement baissier semble désormais actée, le courtier en ligne Cafpi a toutefois tenu à rassurer les candidats à l’emprunt en soulignant le niveau toujours extrêmement bas des taux de prêt immobilier. Après plus d’un an et demi d’une baisse ininterrompue, les taux de crédit se sont donc progressivement orientés à la …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Pour Cafpi, les taux restent particulièrement attractifs

Si la fin du mouvement baissier semble désormais actée, le courtier en ligne Cafpi a toutefois tenu à rassurer les candidats à l’emprunt en soulignant le niveau toujours extrêmement bas des taux de prêt immobilier.

Après plus d’un an et demi d’une baisse ininterrompue, les taux de crédit se sont donc progressivement orientés à la hausse au cours de la période estivale. S’il s’agit là d’une tendance de fond qui devrait très certainement perdurer au fil des mois, la dernière publication de Cafpi entend toutefois dissiper les craintes des emprunteurs potentiels en précisant que, s’ils ont bel et bien progressé, « les taux, toujours historiquement bas, sont revenus à leurs niveaux du 2e trimestre 2013, autour de 3 % sur 15 ans ».

Dans le détail, le courtier constate que les taux moyens se sont établis en août à 2,94% pour un emprunt sur 10 ans, 3,18% pour un prêt immobilier sur 15 ans, 3,50% pour un prêt sur 20 ans et enfin 3,85% pour un crédit souscrit sur 25 ans. S’agissant là des taux moyens pratiqués à l’échelle nationale, Cafpi précise avoir réussi à négocier des taux bien en deçà de ces niveaux (entre 2,80% et 3,30% pour un emprunt sur 20 ans).

Dans le sillage des OAT qui ont progressé de « 0,6 % depuis mai 2013, en réaction à l’embellie estivale du marché des actions et à la décision de la FED, la banque fédérale des Etats-Unis, de remonter ses taux longs », les taux de prêt immobilier s’affichent donc en sensible hausse. Une hausse qui ne semble toutefois pas avoir freiné les intentions d’achat des particuliers. Au cours du mois de juillet, le courtier aurait ainsi battu son record en matière de volume de crédits en comptabilisant quelques 641,5 millions d’euros de prêts octroyés (le précédent record datant du mois de décembre 2010 avec 613,6 millions d’euros débloqués).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *