Prêt immobilier : de moins en moins de français endettés

Selon une étude TNS Sofres réalisée pour le compte de la Fédération bancaire française (FBF), il faudrait remonter 25 ans en arrière pour constater une aussi faible proportion de ménages détenant un crédit. Moins de ménages endettés en 2013 Si une récente enquête du Crédit Foncier soulignait qu’avec un encours global de quelques 850 milliards …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : de moins en moins de français endettés

Selon une étude TNS Sofres réalisée pour le compte de la Fédération bancaire française (FBF), il faudrait remonter 25 ans en arrière pour constater une aussi faible proportion de ménages détenant un crédit.

Moins de ménages endettés en 2013

Si une récente enquête du Crédit Foncier soulignait qu’avec un encours global de quelques 850 milliards d’euros, le prêt immobilier est responsable de 85% de l’endettement des ménages, la dernière publication de la Fédération bancaire française (FBF) note quant à elle que la part des ménages remboursant un emprunt a affiché en 2013 son plus faible niveau de ces 25 dernières années. Dans son rapport annuel de l’Observatoire des crédits aux ménages (OCM), la fédération constate que « le mouvement de repli, amorcé depuis 2009, s’est poursuivi en 2013, sous l’effet des incertitudes économiques qui touchent les Français« . Concrètement, fin 2013, 47,6% des français détenaient un crédit (contre 48,6% un an auparavant). Un chiffre qui permet à la FBF de faire ici état du « taux le plus bas depuis la création de l’OCM en 1989« .

Prêt immobilier et crédit conso, même combat

Dans le détail, l’étude réalisée par courrier auprès de 9 878 ménages souligne que les français sont 31% à disposer d’un prêt immobilier (ils étaient 31,4% en 2012). « Dans un environnement économique qui reste défavorable, la demande de crédits immobiliers s’est légèrement redressée au printemps 2013« , explique la fédération en précisant que si certains candidats à l’achat ont ainsi concrétisé des projet jusque là reportés, « cette reprise n’a cependant pu enrayer la tendance baissière« . Si cette baisse peut paraître minime, elle est plus prononcée du côté des crédits à la consommation (26,6% des français en remboursaient un en 2013 contre 27,6% en 2012).

Enfin, l’enquête révèle que 4,5% des personnes interrogées fin 2013 envisageaient de contracter un prêt immobilier dans les six mois à venir. Un chiffre qui, selon l’OCM, s’affiche en sensible progression (+0,4%) par rapport à 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *