Prêt immobilier : il est urgent de profiter des taux bas !

Profitant depuis maintenant de longs mois de conditions d’emprunt particulièrement favorables, les candidats à l’achat seraient bien avisés de ne pas retarder davantage leur projet immobilier. C’est en tout cas le conseil que leur prodigue désormais le courtier Cafpi qui évoque une inéluctable remontée des taux de prêt immobilier. Prêt immobilier : les taux conservent …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : il est urgent de profiter des taux bas !

Profitant depuis maintenant de longs mois de conditions d’emprunt particulièrement favorables, les candidats à l’achat seraient bien avisés de ne pas retarder davantage leur projet immobilier. C’est en tout cas le conseil que leur prodigue désormais le courtier Cafpi qui évoque une inéluctable remontée des taux de prêt immobilier.

Prêt immobilier : les taux conservent encore leur attractivité

Directeur général adjoint de Cafpi, Philippe Taboret a récemment fait part de ses perspectives en matière d’évolution des taux de crédit à plus ou moins courts termes. S’il admet aisément que les emprunteurs peuvent encore aujourd’hui profiter de conditions tout à fait attractive en évoquant des taux moyens “inférieurs à 3 % sur 10 ans et à 4 % sur 25 ans”, le courtier prévient toutefois qu’une telle situation ne peut qu’être éphémère. Dans le sillage des OAT 10 ans et bénéficiant de la politique relativement accommodante adoptée par la BCE (Banque centrale européenne), les taux de prêt immobilier s’affichent donc tantôt à la baisse, tantôt à la stabilisation et ce, depuis le mois de novembre dernier. Or, pour Philippe Taboret, Ces éléments impactant favorablement les taux ne feraient que repousser « de quelques mois les risques de hausse, sans toutefois les annuler« .

La hausse des taux apparaît inévitable

Dans un contexte où « les indicateurs de marché présentent une situation anachronique, et non viable à terme : une croissance mais sans inflation, voire avec une menace d’inflation« , les taux observent donc une certaine stabilité qu’un grain de sable pourrait rapidement muer en hausse. Un grain de sable qui pourrait venir d’outre-Atlantique. Il y a maintenant plusieurs semaines, la FED (la banque centrale américaine) a manifesté son intention de modifier sa politique monétaire en réduisant son soutien à l’économie dès qu’une reprise de l’emploi pourrait être constatée. Un changement d’attitude qui aura inévitablement des répercussion sur les marchés européens. Face à une telle perspective, le courtier précise dès lors que « la remontée des taux longs en France semble par voie de conséquence inéluctable dans quelques semaines« .

Le passage à l’acte s’impose-t-il ?

Mettant également en avant la mise en application par les banques des critères de Bâle 3 (obligeant ces dernières à consolider davantage leurs fonds propres) ainsi qu’un durcissement progressif des conditions d’octroi, Philippe Taboret estime donc « l’achat immobilier bénéficie ces mois-ci d’une conjonction d’astres favorable, que les familles et les individus qui ont projet d’acquisition doivent mettre à profit« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *