Prêt immobilier : la baisse des taux se confirme

Si l’on en croit le courtier Empruntis, la baisse des taux de prêt immobilier semble devoir véritablement s’imposer en ce mois d’octobre, reléguant les rares hausses au rang de quantités négligeables. Entre baisse et stabilité, les taux ont-ils choisi ? Il y a encore quelques jours, les taux de crédit semblaient hésiter quant à l’orientation …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : la baisse des taux se confirme

Si l’on en croit le courtier Empruntis, la baisse des taux de prêt immobilier semble devoir véritablement s’imposer en ce mois d’octobre, reléguant les rares hausses au rang de quantités négligeables.

Entre baisse et stabilité, les taux ont-ils choisi ?

Il y a encore quelques jours, les taux de crédit semblaient hésiter quant à l’orientation à adopter. Une remontée n’étant désormais plus vraiment à l’ordre du jour, il ne leur restait plus qu’à choisir entre stabilité et repli. Or, devant l’indécision qui régnait alors, Empruntis expliquait que « chaque banque applique sa politique selon ses impératifs à plus ou moins court terme, si bien qu’il est difficile de repérer un mouvement général ». Moins d’une dizaine de jours plus tard, les taux semblent s’être enfin décidés et ce, pour la plus grande satisfaction des candidats à l’emprunt.

La baisse des taux gagne du terrain

Ce lundi 19 octobre, à l’occasion de la mise à jour de son baromètre des taux, le courtier constate que la quasi-totalité des barèmes transmis par ses banques partenaires « baissent ou restent stables par rapport au mois dernier ». Mieux, alors que le mouvement baissier semblait jusqu’ici se limiter aux seuls prêts de longue durée (20 et 25 ans), il affecte désormais les prêts immobiliers contractés sur 15 ans. Hormis en Ile-de-France où celui-ci n’a pas bougé d’un mois sur l’autre, le taux moyen sur 15 ans s’affiche à la baisse sur l’ensemble du territoire (de l’ordre de 5 points de base) pour s’établir à 2,30%. Sur 20 ans, la correction se révèle sensiblement plus marquée (moins 10 points de base en moyenne). Si aucune région n’est épargnée par ce mouvement baissier, les écarts de taux constatés se révèlent plus conséquents sur 20 ans (le taux moyen oscillant entre 2,65% et 2,55%).

Taux de crédit : 2015 s’achèvera à la baisse

Du côté des perspectives à plus ou moins court terme, le recul des taux pourrait encore faire parler de lui, tout au moins jusqu’à la fin de l’année. En effet, si l’on en croit Jérôme Robin, président du courtier Vousfinancer, « les taux devraient rester désormais très avantageux et pourraient même rebaisser légèrement, car les crédits demandés à partir de fin octobre seront comptabilisés dans la production de crédits de 2016 que les banques anticipent d’ores et déjà comme élevée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *