Les piliers américains du prêt immobilier se fissurent

La crise financière n’a pas encore fini de faire trembler l’économie américaine. En l’espace de quelques jours, les deux géants du refinancement immobilier, Freddie Mac et Fannie Mae, ont vu leurs titres boursiers littéralement sombrer : -16% et -17% le lundi 7 juillet, -13,78% et moins 22,03% peu après et enfin -50,37% et -47,42% le …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Les piliers américains du prêt immobilier se fissurent

La crise financière n’a pas encore fini de faire trembler l’économie américaine. En l’espace de quelques jours, les deux géants du refinancement immobilier, Freddie Mac et Fannie Mae, ont vu leurs titres boursiers littéralement sombrer : -16% et -17% le lundi 7 juillet, -13,78% et moins 22,03% peu après et enfin -50,37% et -47,42% le vendredi 11 juillet, établissant désormais la valeur de leur action à respectivement 3,97 et 6,94 dollars.

Si l’effondrement de ces deux supers groupes inquiète tant les analystes américains c’est que ces sociétés privées sont réellement les deux piliers du secteur bancaire américain, notamment celui du crédit immobilier. Chargés du rachat des prêts hypothécaires auprès des établissements bancaires, Freddie Mac et Fannie Mae possèdent ou garantissent pas moins de la moitié de ces prêts immobiliers contractés aux Etats-Unis. Lorsqu’ils vacillent c’est donc bel et bien l’économie du pays toute entière qui tremble.

Si un accord implicite entre les deux groupes et le gouvernement américain semble pouvoir écarter une hypothétique faillite, il n’en reste pas moins qu’une ingérence de l’Etat pour relever ces géants du crédit immobilier ne sera pas suffisante pour endiguer une crise déjà bien établie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *