Prêt immobilier : le marché se relance au mois d’août

Comme chaque mois, la Banque de France communique ses données relatives à la distribution du crédit. Si l’on en croit les réponses obtenues de la part des différents établissements bancaires, après avoir connu un début d’été des plus calmes, la demande de crédits semble avoir pleinement tiré profit des récentes baisses de taux pour achever …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : le marché se relance au mois d’août

Comme chaque mois, la Banque de France communique ses données relatives à la distribution du crédit. Si l’on en croit les réponses obtenues de la part des différents établissements bancaires, après avoir connu un début d’été des plus calmes, la demande de crédits semble avoir pleinement tiré profit des récentes baisses de taux pour achever la période estivale en nette progression.

Prêt immobilier : un été riche en rebondissements

Peut-on encore dresser des perspectives véritablement fiables concernant l’évolution future du marché du crédit immobilier ? C’est la question que l’on est en droit de se poser au regard des différentes publications transmises au cours des derniers mois. En effet, alors que le mois de juin devait marquer le début d’une période estivale placée sous le signe de la stabilisation des taux, les candidats à l’emprunt ont eu l’agréable surprise de voir ces derniers se replier de façon inattendue au cours du mois d’août. Un revirement de situation qui a également impacté de façon notable la demande en crédit émanant des particuliers.

Demandes de crédits : le mois d’août a su créer la surprise

En effet, alors que la stabilisation des taux faisait consensus, tant du côté des particuliers que des professionnels du secteur, la Banque de France relayait la très nette stagnation de la demande constatée par les établissements prêteurs sur le mois de juin. Si 83% d’entre eux évoquaient ainsi une tendance à la stabilité, ils étaient en outre 17% à faire état d’une légère diminution du nombre de demandes. Après un léger soubresaut en juillet, la donne semble donc avoir radicalement changée en août. Le mois dernier, sans doute sous l’impulsion des récentes baisses de taux, les banques ont ainsi été 28% à observer une augmentation sensible du nombre de particuliers souhaitant souscrire un prêt immobilier (les 72% restant considérant que le volume de demandes est globalement resté inchangé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *