Prêt immobilier : le portrait de l’emprunteur en avril

A l’occasion de sa Météo des Taux, Cafpi tente de dresser le profil des particuliers alimentant le marché du crédit immobilier en ce début du mois d’avril. Une publication empreinte d’optimisme puisque si l’on en croit le courtier, le retour des emprunteurs offrirait actuellement un nouvel élan au marché. Prêt immobilier : les primo-accédants se …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : le portrait de l’emprunteur en avril

A l’occasion de sa Météo des Taux, Cafpi tente de dresser le profil des particuliers alimentant le marché du crédit immobilier en ce début du mois d’avril. Une publication empreinte d’optimisme puisque si l’on en croit le courtier, le retour des emprunteurs offrirait actuellement un nouvel élan au marché.

Prêt immobilier : les primo-accédants se relancent

Si la Météo des taux dévoilée par Cafpi en mars dernier soulignait la faible proportion des primo-accédants sur le marché immobilier, celle du mois d’avril fait pour sa part état d’un retournement de situation des plus encourageants. « Alors qu’ils représentaient une faible part de la production de crédits immobiliers, ils font à nouveau des projets« , note ainsi le courtier.

Immobilier : qui achète pour la première fois ?

Dans le détail, l’étude nous apprend que ce retour des primo-accédants sur le devant de la scène semble majoritairement être le fait de cadres, souvent divorcés, dont le choix se porte principalement sur l’achat d’un bien immobilier ancien (à 81%). Côté financement, ceux-ci s’engagent sur une durée moyenne de 234 mois (soit un peu plus de 19 ans) pour un montant de prêt immobilier moyen s’élevant à 166.816 euros. Les candidats à l’achat semble ici pleinement profiter de la baisse des taux puisque le mois dernier une même durée d’emprunt ne permettait l’obtention que de 161.876 euros. A titre de comparaison, les secundo-accédants souscrivent un crédit immobilier moyen de 186.074 pour une durée de 206 mois.

Le marché locatif en retrait

Si l’optimisme est donc de mise sur le front des primo-accédants, il n’en va toutefois pas de même en ce qui concerne le marché immobilier locatif. A en croire Cafpi, alors que l’acquisition d’un bien immobilier locatif mobilisait 15% des prêts immobiliers souscrits en mars, cette proportion vient d’accuser une correction notable pour désormais s’établir à 11%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *