Prêt immobilier : le profil type de l’emprunteuse

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les femmes ont plus souvent recours au crédit immobilier que les hommes. Fort de ce constat, le courtier Bourse des Crédits a profité de la journée de la femme pour dévoiler une étude dressant le portrait de l’emprunteuse type. Les femmes règnent sur le prêt immobilier Après avoir …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : le profil type de l’emprunteuse

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les femmes ont plus souvent recours au crédit immobilier que les hommes. Fort de ce constat, le courtier Bourse des Crédits a profité de la journée de la femme pour dévoiler une étude dressant le portrait de l’emprunteuse type.

Les femmes règnent sur le prêt immobilier

Après avoir passé au crible quelques 2000 demandes de prêt immobilier, Bourse des Crédits a révélé les résultats d’une étude mettant les femmes à l’honneur. Le courtier s’est ainsi attaché à établir le profil type de l’emprunteuse d’aujourd’hui. Un exercice des plus pertinents puisque, si l’on en croit une enquête menée en novembre dernier par EuropeanPWN-Paris, plus de la moitié des femmes (53%) seraient personnellement engagées dans le remboursement d’un prêt immobilier. Mieux encore, pour Bourse des Crédits, les femmes seraient plus nombreuses que les hommes à avoir souscrit un emprunt (35% contre 28%).

Le visage de l’emprunteuse

A l’occasion de la journée de la femme, le courtier nous apprend donc que l’emprunteuse française est trentenaire, vit en couple, a au moins un enfant à charge et, sans être véritablement aisée, affiche toutefois une situation professionnelle relativement stable.

Dans le détail, l’étude nous informe que 41% des femmes ayant contracté un crédit immobilier l’ont fait entre 30 et 39 ans (contre 25% entre 40 et 49 ans et 21% entre 20 et 29 ans). Concernant leur situation familiale, le couple serait la norme puisque seules 28% des emprunteuses se sont endettées seules (étant célibataires, veuves ou divorcées). Quant aux enfants, ils sont une composante à ne pas négliger pour 55% d’entre elles (42% en ont un ou deux et 13% en ont trois ou plus). Profitant de la stabilité financière procurée par un emploi en CDI (à 90%), l’emprunteuse type affiche un niveau de ressource convenable sans être pour autant élevé. Un peu moins d’une emprunteuse sur deux (43%) présente un revenu mensuel compris entre 1700 et 2500 euros.

Quel crédit souscrivent-elles ?

Enfin, concernant le prêt immobilier en lui-même, si son montant moyen s’établit à 240.000 euros, il varie évidemment en fonction du salaire mais également de l’âge de l’emprunteuse. 260.000 euros représente ainsi l’endettement moyen de celles empruntant entre 30 et 39 ans (pour un salaire moyen de 2230 euros mensuels). Une somme bien plus élevée que celles contractées par les jeunes (215.000 euros entre 20 et 29 ans) et les plus de 60 ans (185.000 euros).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *