Prêt immobilier : petite baisse de régime en avril

En dépit du niveau historiquement bas qu’ils affichent aujourd’hui, les taux de prêt immobilier peinent encore à convaincre les candidats à l’achat de passer à l’acte. Dévoilée ce jeudi 5 juin, une note de la Banque de France souligne la quasi stagnation des encours de prêt immobilier en avril dernier. Prêt immobilier : le marché …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Prêt immobilier : petite baisse de régime en avril

En dépit du niveau historiquement bas qu’ils affichent aujourd’hui, les taux de prêt immobilier peinent encore à convaincre les candidats à l’achat de passer à l’acte. Dévoilée ce jeudi 5 juin, une note de la Banque de France souligne la quasi stagnation des encours de prêt immobilier en avril dernier.

Prêt immobilier : le marché stagne mais reste dans le vert

Si, en constatant la baisse incessante enregistrée ces dernières semaines par les taux d’emprunt certains ont sans doute misé sur une nette relance du marché du crédit, la note de conjoncture concernant « les crédits aux particuliers » et publiée ce jour par la Banque de France semble bien loin de pouvoir combler leurs attentes. En effet, après avoir sensiblement régressé en mars (affichant un taux de croissance de +3,2% contre +3,5% en février), l’encours des prêts immobiliers n’a pu que se stabiliser en avril (+3,1%) pour s’établir à 819 milliards d’euros (contre 817 milliards un mois plus tôt).

Pour la Banque de France, cette stagnation ne remet toutefois pas en cause le caractère « dynamique » affiché par le marché du crédit à l’habitat depuis de longs mois maintenant (il faut en effet remonter à plus d’un an pour constater un taux de croissance annuel inférieur à +3%).

Les français ne se ruent plus sur le crédit à l’habitat

Concernant le montant global des nouveaux crédits octroyés en avril, l’étude note là aussi une certaine tendance à la stabilisation. Après avoir près de 2 milliards en mars (passant de 10,9 milliards d’euros en février à 9 milliards), les banques auront finalement accordé quelques 9,4 milliards d’euros de prêts immobiliers en avril. Si la Banque de France évoque ici une production de crédits en légère augmentation, celle-ci apparaît toutefois bien loin des 13,6 milliards distribués en juillet 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *