Quel est le profil idéal pour obtenir le meilleur taux ?

La relation entre les banques et les acquéreurs est avant tout une relation commerciale. Il est donc primordial pour tout client candidat à l’obtention d’un crédit immobilier de présenter un profil avantageux afin de persuader les organismes financiers de leur prêter de l’argent. Dans ces conditions, comment le profil de l’emprunteur peut-il influencer les banques ? Les taux d’intérêt ? Les jeunes actifs sont-ils plus avantagés ? Suivez le guide.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Quel est le profil idéal pour obtenir le meilleur taux ?

Les 25 – 35 ans : le profil idéal pour emprunter au meilleur taux ?

Cette tranche d’âge semble en effet être la plus recherchée par les organismes financiers. Pour séduire les banques, il faut donc être jeune, actif et idéalement en CDI. Mieux encore, être en couple avec un salaire global moyen d’environ 3 500 €.

Face à ce type de profils, les banques peuvent consentir à accorder quelques rabais sur les taux d’intérêt pour se montrer plus convaincantes. Même s’ils peuvent sembler dérisoires, ces rabais représentent à terme une économie importante, rapportée au coût total du crédit.

Sur un prêt de 200 000 € sur 20 ans, un taux de crédit qui passe de 1,50 % à 1,25 % équivaut à 5 500 € d’économie

Les jeunes et les primo-accédants suscitent l’intérêt des banques pour la rentabilité qu’ils reflètent. Ils représentent en effet une nouvelle clientèle consommatrice de produits comme l’assurance-vie, les assurances, le compte courant.

Professions libérales : le nouveau profil qui séduit les banques

obtenir-meilleur-taux-profil-idealD’autres acquéreurs s’attirent les faveurs des organismes financiers. Il s’agit des indépendants ayant une situation professionnelle stable et confortable.

Les professions libérales installées depuis plus de 3 ans peuvent en effet bénéficier de taux attractifs, bonifiés et parfois même de dispositifs de communication spécialement déployés pour les conquérir. Cette clientèle particulière qui ne plaisait pas toujours aux banques dans le passé, représente aujourd’hui une forte valeur ajoutée. En accordant un crédit immobilier à un indépendant, une banque peut ainsi espérer récupérer la domiciliation de son compte professionnel et personnel.

Comment obtenir le meilleur taux lorsqu’on n’a pas le profil idéal ?

Bien que certains organismes consentent à accorder des prêts à des acquéreurs n’ayant pas d’apport personnel, il est recommandé de disposer d’une somme au moins égale à 10 % du prix de l’achat, soit l’équivalent des frais de notaire. Cette règle est particulièrement vraie pour les profils ne présentant pas les traits de l’emprunteur idéal.

En outre, il peut être judicieux de solder ses autres crédits afin de réduire le taux d’endettement mais également de solliciter les aides et dispositifs régionaux qui se présentent. Enfin, il peut être pertinent de souscrire à d’autres produits proposés par la banque et qui plus est d’y domicilier ses comptes.

En résumé, il faut faire preuve de sérieux et de responsabilité pour se voir accorder la confiance des banques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *