Projets immobiliers : comment anticiper un troisième confinement ?

La situation sanitaire et les restrictions qui se succèdent rendent difficiles les projets immobiliers. Malgré tout, quand l’envie ou la nécessité de déménager ou de devenir propriétaire se fait plus grande, il est toujours possible d’aller au bout de son idée. Voici quelques conseils pour acheter, vendre ou louer, malgré l’épidémie de covid-19 et le troisième confinement qui se profile.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Projets immobiliers : comment anticiper un troisième confinement ?

Acheter ou vendre un logement pendant la crise sanitaire, c’est possible

Alors que la France s’interroge sur un possible troisième confinement, les porteurs de projets immobiliers ont tout intérêt à profiter de cette période pour avancer dans leurs réflexions. Acheter ou vendre un logement est, en effet, tout à fait possible en ce début d’année, même si cela demande quelques adaptations.

Si les visites sur place sont toujours autorisées, alors il est important de les maintenir, quitte à en augmenter la cadence. En tant qu’acheteur, le recours au télétravail permet par exemple de visiter davantage pendant la pause déjeuner et ainsi contrer les problématiques liées au couvre-feu à 18h00. En tant que vendeur, organiser les visites en journée permet, en outre, d’offrir une luminosité maximale aux visiteurs au sein de la maison ou de l’appartement.

Si en revanche les visites physiques ne sont plus permises, alors il peut être intéressant de profiter ou de bénéficier des visites virtuelles de plus en plus proposées par les agences immobilières. Celles-ci permettent de se faire une idée du bien, de ses volumes et de la répartition des pièces, ce sans avoir à se déplacer.

Enfin, acheteur et vendeur ont tout intérêt à profiter de cette période pour avancer sur les différentes démarches administratives, cela même si l’ombre d’un reconfinement plane. Les vendeurs qui sont à l’étape de la promesse de vente peuvent s’adresser à un agent immobilier ou à un notaire pour connaître les procédures qui peuvent être menées à distance.

En début de projet immobilier, évaluer sa capacité d’emprunt est primordial pour bâtir un projet solide et effectuer une demande de financement. Pour cela, il est possible de solliciter une banque ou un cabinet de courtage qui sont nombreux à proposer des premiers rendez-vous téléphoniques.

Couvre-feu, reconfinement : comment louer ou quitter son logement ?

Déménager de son logement en pleine période de crise sanitaire n’est pas forcément chose aisée. Si pour le moment, il est tout à fait possible de donner son préavis et d’organiser un état des lieux de sortie, nul ne sait ce qu’il en sera dans quelques semaines. Aussi, il est préférable d’en discuter dès à présent avec son bailleur, son agence immobilière ou son propriétaire pour envisager un éventuel report.

À l’inverse, trouver un appartement ou une maison en location dans le contexte actuel peut être freiné par le couvre-feu ou un nombre de visites limitées. Tout comme pour un dossier d’achat/vente, le temps peut être judicieusement mis à profit pour constituer un dossier locatif solide, complet et soigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *