Région par région : à quoi aspirent les français ?

L’institut BVA, pour le réseau immobilier Foncia et la presse régionale, vient de réaliser un sondage sur les français et leurs priorités en matière de logement. Si pour 80 % d’entre eux, les prix élevés des loyers constituent un réel problème, leurs souhaits différent selon les régions.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Région par région : à quoi aspirent les français ?

Changer de logement…

Près d’un Français sur deux envisage de déménager dans les mois à venir. Un projet partagé par 72 % des franciliens. L’objectif principal étant de changer de cadre de vie pour 49 % d’entre eux et de trouver un logement plus grand 27 %.
18 % des Français projettent également d’acheter un nouveau logement au cours des 12 prochains mois.
Parmi les principaux critères mis en avant dans le choix d’un logement, on retrouve le prix pour 59 % des Français et le calme pour 54 %.

… Une mission compliquée

Si pour 75 % des Bretons et 69 % des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes il a été facile de trouver leur logement, ce n’est pas le cas de tous les Français. Pour 40 % d’entre eux la recherche d’un nouveau domicile s’est révélée difficile, et plus particulièrement pour les habitant des régions Occitanie (54 %), PACA (51 %) et Île-de-France (48 %).

 

immobilier-priorités-français-regions

 

 

Le coût des loyers incriminé

Effectivement, pour 8 Français sur 10, le prix des logements est ce qui constitue le plus gros problème dans la quête d’une nouvelle résidence.
87 % des locataires dénoncent des loyers trop élevés. La vétusté et la pénurie de logements ne représentent un problème que pour 33 % et 24 % des Français.

80 %
Pour 80 % des Français, le prix des loyers est ce qui pose le plus de problème en matière de logement.

Face à cette réalité, 2 Français sur 10 se disent séduits par d’autres formes d’habitations :

  • 24 % des Français envisagent de louer leur domicile pour de courts séjours. 70 % d’entre eux le font d’ailleurs pour des raisons financières, afin de percevoir des revenus complémentaires.
  • 23 % des Français seraient intéressés par l’échange de logement.
  • 20 % des Français se tournent de plus en plus vers la colocation.
  • 43 % des Français se déclarent prêt à se tourner vers l’habitat intergénérationnel, c’est-à-dire à partager un logement avec une personne âgée.

La question des logements sociaux

immobilier-priorites-français-region

 

De nombreux Français dénoncent le manque de logements sociaux en France. 54 % d’entre eux considèrent qu’on n’en construit pas assez. Un chiffre qui monte à 62 % pour la région Occitanie.
Dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et PACA, 53 % et 55 % des habitants condamnent ce manque de logements sociaux dans leur région et réclament plus d’offre de logements pour les sans-abris.

 

D’ailleurs, les Français en général sont sensibles à ce sujet :

  • 83 % souhaiteraient que les pouvoirs publics réquisitionnent les logements vacants pour les sans-abris.
  • 28 % se disent prêt à héberger ponctuellement des sans-abris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *