Sondage : 9 propriétaires sur 10 veulent un espace extérieur

Un récent sondage réalisé par OpinionWay pour Selexium indique que pour presque 9 propriétaires sur 10, la présence d’un extérieur est primordiale pour l’acquisition d’un bien. Principalement dû à la crise sanitaire et aux différents confinements, ce besoin d’un extérieur se confirme en France.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Sondage : 9 propriétaires sur 10 veulent un espace extérieur

Le besoin d’un extérieur se précise chez les propriétaires

86 % des interrogés lors du sondage OpinionWay pour Selexium indiquent que l’extérieur est un critère prioritaire dans leur recherche d’un bien immobilier. En d’autres termes, ce sont presque 9 propriétaires sur 10 qui confirment la nécessité d’avoir au moins un balcon dans son logement. Le sondage publié par Selexium indique également les résultats par classe d’âge. Le résultat est sans appel : plus les propriétaires sont âgés, plus le besoin d’un extérieur est présent. On constate ainsi les résultats suivants :

  • 93 % des plus de 65 ans indiquent que l’extérieur est un critère prioritaire.
  • Pour la tranche d’âge 50-64 ans, le pourcentage est de 90 %.
  • Les 35-49 ans sont 82 % à trouver qu’un extérieur est primordial.
  • Pour les 25-34 ans, ils sont d’accord à 85 % avec cette affirmation.

La présence d’un extérieur est capitale pour les Franciliens

Le sondage s’intéresse également aux résultats par région. Des disparités sont visibles en fonction de la région dans laquelle vivent les propriétaires. Ainsi, le besoin d’un extérieur est plus présent dans la région Île-de-France : 91 % des propriétaires indiquent rechercher un bien avec un extérieur à la suite de la crise sanitaire. La proportion de propriétaires pour lesquels un extérieur est une priorité est moins importante dans la région sud-ouest avec 79 % d’entre eux seulement.

91 %

Il s’agit de la proportion des propriétaires en Île-de-France qui indiquent que depuis la crise sanitaire et les différents confinements, un extérieur est un critère primordial dans un logement.

L’intérêt pour un extérieur diffère également selon les revenus et la catégorie socio-professionnelle des propriétaires. Les CSP+ sont 90 % à indiquer que l’extérieur est primordial pour leur investissement. Ils sont 94 % à en dire de même pour les propriétaires aux hauts revenus.

Pourquoi est-il important d’investir dans un bien avec un extérieur ?

On constate donc un véritable changement des mentalités depuis la crise sanitaire. Si la demande de biens avec un extérieur était déjà en augmentation avant, la crise sanitaire a amplifié le phénomène. Le prix des biens avec un extérieur est la première variable à en subir les conséquences : le prix des appartements avec un balcon augmente plus vite que le prix de ceux sans extérieur. Investir dans un bien avec un extérieur peut vous garantir de louer plus facilement le logement, mais également vous permettre une plus-value intéressante à la revente.

La crise sanitaire et surtout les confinements et couvre-feux successifs ont amené les Français à passer plus de temps dans leur logement. Avoir un extérieur est donc devenu essentiel pour une grande partie des Français. Plus généralement, ils sont de plus en plus nombreux à privilégier le bien-être dans le logement : plus d’espace, plus de luminosité, etc. Pour répondre à ce besoin d’espace, ils n’hésitent pas à chercher plus en périphérie des grandes villes.

Quels sont les pièges à éviter lors de l’achat d’un bien immobilier avec extérieur ?

Extérieur Sondage : 9 propriétaires sur 10 veulent un espace extérieur

Si vous investissez dans une copropriété, le statut juridique de l’extérieur peut varier. En effet, un extérieur peut être considéré soit comme une partie privative, soit comme une partie commune à usage privatif. C’est principalement le cas pour les appartements en rez-de-jardin, où l’extérieur peut appartenir à la copropriété, mais un droit de jouissance est donné aux résidents de l’appartement. Veillez donc à bien prendre en compte cette donnée lors de l’acquisition de votre bien.

Lorsqu’un balcon, une terrasse, une loggia, une véranda ou un jardin est considéré comme une partie privative, certaines taxes peuvent s’appliquer. Il est donc nécessaire pour un propriétaire d’anticiper les différentes taxes auxquelles lui ou ses locataires seront soumis : taxes d’habitation, taxe foncière, taxe d’aménagement, etc.

Les biens avec un extérieur sont de plus en plus prisés par les Français. Toutefois, avant d’en faire LE critère de votre recherche de bien, il est nécessaire de s’arrêter sur les préférences géographiques. En fonction de la nature de votre acquisition (résidence principale, secondaire ou investissement locatif) et de la région où elle est effectuée, la nécessité d’un extérieur peut varier. Vous achetez dans l’optique de louer ? Prenez en compte les préférences des locataires dans votre région. Le coût supplémentaire d’un bien avec extérieur dans votre région peut inciter les locataires à préférer un bien sans extérieur ou avec un petit extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *